NOUVELLES

Des discussions se poursuivent sur sur la création d'aires marines protégées dans l'Antarctique

15/07/2013 05:58 EDT | Actualisé 14/09/2013 05:12 EDT

BERLIN - Les responsables des pays qui gèrent les pêcheries dans l'Antarctique amorcent ce lundi une réunion spéciale à Bremerhaven en Allemagne.

Ces membres de la Commission pour la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) tenteront de s'entendre sur la création d'aires marines protégées (AMP).

Les membres de la Commission comptent actuellement 24 États auxquels s'ajoute l'Union européenne.

La réunion a été convoquée spécialement pour poursuivre les discussions sur deux propositions.

L'une a été soumise par la Nouvelle-Zélande et les États-Unis pour protéger la région de la mer de Ross.

La seconde proposition concernant l'Antarctique de l'Est a été avancée par l'Australie, la France et l'Union européenne.

PLUS:pc