NOUVELLES

Plus de 55 000 Congolais réfugiés en Ouganda, selon la Croix-Rouge

14/07/2013 06:42 EDT | Actualisé 13/09/2013 05:12 EDT

Plus de 55 000 réfugiés congolais sont arrivés en Ouganda depuis jeudi, après avoir fui les attaques de rebelles ougandais dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), ont annoncé des responsables de la Croix-Rouge.

La Croix-Rouge en Ouganda a fait ce décompte samedi soir. Il s'agit d'une forte hausse, puisque le nombre de réfugiés était de 30 000 le jour précédent. Le flot de réfugiés a débuté jeudi. 

La police ougandaise tente de diriger et d'encourage les gens à se rendre vers un camp de transit à 8 kilomètres de Bundibugyo. 

Retour sur les événements

Des rebelles ougandais des Forces alliées démocratiques (ADF-Nalu) avaient attaqué jeudi et brièvement occupé la localité de Kamango, dans la province congolaise du Nord-Kivu. Puis l'armée gouvernementale congolaise avait repris Kamango vendredi soir.

Des témoins ont affirmé que des bâtiments publics et un hôpital avaient été pillés, sans donner de bilan des victimes.

Le groupe armé ADF, dans l'opposition au régime du président Yoweri Museveni au pouvoir depuis 1986, a été formé au milieu des années 1990 dans la chaîne de montagnes Rwenzori de l'ouest de l'Ouganda.

Les forces gouvernementales ougandaises ayant attaqué leurs bases il y a deux ans, une partie de l'ADF est à présent basée en République démocratique du Congo.

La situation a été relativement calme ces dernières années et on ignore les circonstances qui ont amené l'ADF à attaquer Kamango.

PLUS:rc