NOUVELLES

Les autorités ont démoli deux bâtiments pour trouver des corps

14/07/2013 06:09 EDT | Actualisé 13/09/2013 05:12 EDT

LAC-MÉGANTIC, Qc - Les autorités ont démoli, dimanche, les ruines de deux bâtiments chambranlants où pourraient se trouver des corps à Lac-Mégantic.

La Sûreté du Québec a aussi annoncé dimanche que deux autres dépouilles ont été retrouvées dans la zone sinistrée, ce qui fait passer le bilan de la tragédie ferroviaire survenue samedi dernier à 35 morts et 15 personnes disparues et présumées décédées.

Sur le coup de 14h00, deux pelles mécaniques ont méthodiquement mis à terre deux édifices où les équipes ne pouvaient s'aventurer, en raison des risques d'effondrement.

Or, il y a une «grande possibilité qu'il y ait des corps à cet endroit», a fait valoir Michel Brunet, de la Sûreté du Québec, dans une conférence de presse en fin de journée.

Aucun explosif n'a été utilisé au cours de l'opération.

Celle-ci a duré 40 minutes et une fois terminée, les équipes de recherches se sont aussitôt activées sur les lieux de la démolition.

«Les équipes sont à l'oeuvre pour voir s'il y a des victimes, a indiqué M. Brunet. (...) Il y avait possiblement des logements à l'étage.»

Trois pompiers ont été blessés au cours de la journée mais n'ont pas été hospitalisés. Un autre employé, qui pompait du liquide d'un wagon, a été victime d'un malaise et transporté dans un hôpital où son état serait stable.

Une semaine après la tragédie, la Sûreté du Québec se dit satisfaite du déroulement des opérations de recherches.

«On va dans les temps qu'on avait prévus», a soutenu Michel Brunet. On avait dit à l'origine que ce serait long, et c'est encore long.»

Les autorités prévoient déplacer la soixantaine de wagons empilés dans le courant de la semaine, une opération complexe. Les wagons devront être retirés un par un avec beaucoup de précaution, en raison des hydrocarbures qu'ils peuvent encore contenir.

PLUS:pc