NOUVELLES

Procès de Zimmerman en Floride: 2e jour de délibérations et appel au calme

13/07/2013 06:19 EDT | Actualisé 12/09/2013 05:12 EDT
AP

SANFORD, États-Unis - Le surveillant de quartier bénévole George Zimmerman a été disculpé de l'accusation qui pesait contre lui dans la mort par balle de Trayvon Martin, cet adolescent de race noire, non armé, dont le décès il y a environ 17 mois a engendré de furieuses discussions partout aux États-Unis sur le profilage racial, la légitime défense et la justice égalitaire.

Zimmerman, âgé de 29 ans, a cligné des yeux et à peine souri lorsque le verdict a été annoncé, vers 22 h samedi soir. Il aurait pu être reconnu coupable de meurtre au deuxième degré ou d'homicide involontaire.

Toutefois, le jury composé de six femmes, dont cinq de race blanche, a convenu d'un verdict de non-culpabilité après avoir délibéré pendant plus de 15 heures, à compter de vendredi après-midi et jusque tard samedi.

La mère et le père de Trayvon Martin n'étaient pas dans la salle de cour lors du prononcé du verdict. Des partisans de sa famille, qui se trouvaient à l'extérieur du tribunal, ont crié «Non! Non!» après avoir pris connaissance de la décision du jury.

Le père de l'adolescent, Tracy, a plus tard réagi sur Twitter, écrivant que même s'il avait le coeur brisé, sa foi n'avait pas été ébranlée et qu'il aimerait toujours son bébé, Tray. Également sur Twitter, sa mère a dit avoir apprécié les prières des supporters.

Le frère de Zimmerman, Robert fils, a confié que sa famille était soulagée par le verdict du jury et s'est dit fier d'être un Américain, aujourd'hui.

Les jurées ont dû se pencher sur près de trois semaines de témoignages, parfois très contradictoires, portant sur l'identité véritable de l'agresseur lors de cette pluvieuse soirée de février 2012, durant laquelle l'adolescent de 17 ans a été tué alors qu'il déambulait dans le quartier sécurisé dans lequel il résidait.

Les avocats de la défense soutenaient qu'il s'agissait d'un cas typique de légitime défense, affirmant que Trayvon Martin avait expédié Zimmerman au sol et cognait sa tête contre le trottoir de béton lorsque ce dernier a fait feu.

«Nous sommes emballés par le résultat», a déclaré Mark O'Mara après le verdict. «George Zimmerman n'a été coupable de rien d'autre que de s'être protégé en légitime défense.»

Un autre avocat de la défense, Don West, a dit être satisfait que «le jury ait empêché que cette tragédie devienne une parodie».

Les avocats de la poursuite ont qualifié Zimmerman de menteur et l'ont décrit comme étant un «aspirant-policier» qui était devenu frustré par le nombre d'introductions par effraction dans son quartier perpétrées principalement par de jeunes hommes de race noire. Ils ont ajouté que Zimmerman avait déduit que Trayvon Martin avait de mauvaises intentions, et que l'accusé avait appliqué la loi à sa manière.

Après le verdict, la procureure de l'État, Angela Corey, a dit croire que l'accusation de meurtre au deuxième degré était appropriée parce que le raisonnement de Zimmerman le soir où il a abattu Martin «correspondait au profil de meurtre au deuxième degré».

«Nous avons déposé les accusations que nous pensions pouvoir prouver.»

Alors que l'on s'approchait d'un verdict, les autorités policières et les leaders municipaux de la ville de Sanford, une banlieue d'Orlando, et d'autres secteurs de la Floride avaient dit prendre des précautions dans l'éventualité de protestations massives ou d'agitation si Zimmerman devait être innocenté.

«Aucune partie dans cette affaire ne veut être témoin de violence», avait déclaré Don Eslinger, shérif du comté de Seminole, immédiatement après que les jurées eurent amorcé leurs délibérations.

«Nous nous attendons, après l'annonce, que notre communauté continue de se comporter pacifiquement.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Éléments de preuve dans l'affaire Zimmerman