NOUVELLES

Lyon: l'Italien Matteo Trentin remporte la 14e étape du Tour de France

13/07/2013 11:27 EDT | Actualisé 12/09/2013 05:12 EDT

LYON, France - L'Italien Matteo Trentin a remporté la 14e étape du Tour de France au sprint, samedi.

Trentin a amorcé le sprint vers l'arrière, mais il a finalement réussi à devancer le Suisse Michael Albasini par une demi-roue. L'Américain Andrew Talansky a terminé troisième.

«J'ai survécu à toutes les montées et j'ai fait un bon sprint, a dit Trentin, 23 ans. Je savais que si je le commençais à partir de 200 mètres, je pouvais gagner.»

C'était un deuxième gain de suite et un troisième en quatre étapes pour Omega Pharma QuickStep, après la victoire de Mark Cavendish vendredi et de Tony Martin mercredi.

«C'est incroyable de faire partie de cette équipe, a dit Trentin. Mes coéquipiers sont tous venus me féliciter. C'est vraiment formidable.»

Le meneur au classement général Chris Froome et les autres meneurs ont suivi sept minutes et 17 secondes plus tard, dans le peloton.

Froome de Sky et Alberto Contador, de Saxo-Tinkoff, étaient bien encadrés par leurs coéquipiers respectifs.

Julien Simon avait la chance de devenir le premier Français à remporter une étape cette année. Il a distancé les autres avec 15 km à faire et a pris une avance de près de 30 secondes, mais il a été rattrapé par quelques rivaux à un kilomètre de l'arrivée.

Le Québécois David Veilleux est 137e au général, après une 148e place samedi.

Veilleux a quitté le peloton accompagné d’un autre coureur peu avant le 25e km pour essayer de rejoindre cinq fugueurs. Après quelques minutes de travail, le peloton les a cependant repris.

«En début de course, je m’occupais de mes coéquipiers, a dit l'athlète de Cap-Rouge. Il y avait des coureurs que nous avions ciblés pour l’échappée. À un moment donné, il y a eu un temps mort et j’étais bien placé. Je me suis dit que j’allais essayer de relancer la course.

«Au début, j’y ai cru, surtout qu’il y a eu un coup de rideau, mais il y a des équipes qui ont relancé pour venir nous chercher», a mentionné le Québécois.

Veilleux n’était pas trop déçu de la tournure des événements.

«Ce n’était pas critique ou primordial d’être là. Oui j’aurais aimé ça, mais il y a bien du monde qui voulait la même chose aujourd’hui (samedi).»

Le Britanno-Colombien Ryder Hesjedal se classe 171e globalement, après avoir fini 55e samedi.

Froome a évité les ennuis au fil des 191 km entre Saint-Pourçain-sur-Sioule et Lyon, où l'arrivée était au Stade de Gerland, domicile de l'Olympique lyonnais.

Au général Froome a 2:28 d'avance sur le Néerlandais Bauke Mollema, qui devance Contador par 17 secondes.

Il y a eu une échappée hâtive de 18 coureurs dont l'Allemand de 41 ans Jens Voigt, qui en était samedi à sa 303e journée en carrière en Grande boucle, en 16 ans.

Dimanche, fête nationale des Français, la 15e étape mettra les cyclistes au défi avec une énorme montée de 20,8 km, vers le Mont Ventoux.

Après la journée de repos de lundi, Contador aura à l'esprit les dures montées de la dernière semaine dans les Alpes.

Mercredi la 17e étape sera un contre-la-montre, mais l'Espagnol devrait mieux faire sur ce tracé que lors du contre-la-montre de la 11e étape, où il a perdu plus de deux minutes au profit de Froome.

Suivront trois jours de pénibles ascensions, avant la conclusion aux Champs-Élysées.

PLUS:pc