NOUVELLES

Irak: des explosions dans une mosquée de Bagdad font au moins 21 morts

13/07/2013 04:46 EDT | Actualisé 12/09/2013 05:12 EDT

BAGDAD - Des bombes ont explosé à l'extérieur de deux mosquées sunnites à Bagdad tard samedi, tuant au moins 21 personnes et prolongeant une vague de violences quotidiennes à travers l'Irak depuis le début du Ramadan, ont annoncé les autorités.

Un autre attentat lors de funérailles célébrées au nord-est de la capitale a tué au moins trois autres personnes.

Selon les autorités policières, la première explosion à Bagdad a retenti vers 22 h près du portail de la mosquée Khalid bin al-Qalid, dans le district de Dora, situé dans le sud de la capitale. La déflagration est survenue tout juste après la conclusion de séances spéciales de prières de fin de soirée, organisées pendant le Ramadan.

Au moins 16 personnes ont succombé et 31 autres ont été blessées, selon la police. Un responsable d'un hôpital a confirmé le bilan des victimes.

Peu de temps après, une voiture piégée a explosé près d'un autre centre de culte sunnite, dans l'ouest de Bagdad. Cette explosion a tué cinq personnes en plus d'en blesser 19 autres, selon les autorités policières et sanitaires.

L'Irak vit sa pire éruption de violence en un demi-siècle, faisant craindre que le pays revive les combats sectaires qui avaient atteint leur point culminant en 2006 et 2007. Plus de 2600 personnes ont péri depuis le début d'avril.

PLUS:pc