NOUVELLES

La glissade de l'Impact se poursuit avec un revers de 4-0 face aux Red Bulls

13/07/2013 09:04 EDT | Actualisé 12/09/2013 05:12 EDT
PC

HARRISON, États-Unis - Deux équipes connaissant des passages à vide s'affrontaient samedi soir au Red Bull Arena. Si les Red Bulls de New York ont été convaincants, ce ne fut pas le cas de l'Impact de Montréal, qui s'est incliné par la marque de 4-0.

L'Impact (9-5-4) n'a donc pas gagné lors de ses quatre dernières sorties (0-2-2) et a un dossier de 1-3-2 à ses six derniers matchs. Il a été rattrapé au deuxième rang de l'Association de l'Est par les Red Bulls (9-7-4). L'Impact a toutefois deux rencontres de plus à disputer. Le Sporting Kansas City (9-5-6) a doublé les deux formations en fin de soirée grâce à une victoire de 3-0 contre le Toronto FC.

Le Sporting totalise 33 points, soit deux de plus que l'Impact et les Red Bulls. L'Impact a également deux matchs en mains par rapport au Sporting. L'Union de Philadelphie (8-6-6) suit au quatrième rang avec 30 points, un de plus que le Dynamo de Houston (8-6-5).

«Ce n'était pas un bon match ce soir (samedi), mais c'était mieux en deuxième demie avec plus de caractère, a déclaré l'entraîneur-chef de l'Impact Marco Schällibaum. Ce n'est pas facile d'être premier et encore plus difficile d'y rester. On devra travailler et retourner à la base.»

Les Red Bulls avaient gagné un seul de leurs cinq derniers matchs (1-4-0) avant samedi. Eric Alexander, Thierry Henry, Tim Cahill et Péguy Luyindula ont profité de la générosité de la défensive montréalaise pour tromper la vigilance du gardien Troy Perkins.

L'Impact, qui a encaissé une troisième défaite par jeu blanc en MLS en 2013, a été complètement embouteillé en début de rencontre et les Red Bulls en ont profité pour marquer deux fois.

Henry a amorcé une contre-attaque à la 10e minute et a remis à Alexander en milieu de terrain. Ce dernier s'est avancé à vive allure dans le territoire montréalais avec Andrés Romero à ses trousses et s'est faufilé entre les défenseurs Matteo Ferrari et Jeb Brovsky, avant de battre Perkins d'un tir bas du pied gauche du côté éloigné à partir du haut de la surface de réparation.

Henry a ensuite doublé l'avance des Red Bulls à la 16e minute. Fabian Espindola s'est avancé sur l'aile droite et a centré pour Henry, laissé seul dans la boîte par Alessandro Nesta et Hassoun Camara. Henry a simplement dévié le ballon derrière Perkins. Il s'agissait pour l'ancien international français d'un septième but en quatre matchs contre l'Impact en MLS.

L'Impact a menacé en début de deuxième demie et Marco Di Vaio croyait avoir réduit l'écart à la 58e minute, mais le but a été annulé puisque le joueur étoile italien était en position de hors-jeu.

Les Red Bulls ont achevé l'Impact à la 63e minute de jeu. Le corner de Henry a abouti sur la tête de Cahill, qui était passé devant Camara. L'Australien a ainsi marqué son cinquième but de la campagne.

Luyindula a ajouté l'insulte à l'injure sur un penalty à la 88e minute. Lloyd Sam a chuté dans la surface de réparation après avoir sorti Brovsky de ses crampons et l'arbitre a appelé une faute. Perkins a plongé du bon côté, mais la frappe de Luyindula était parfaite.

La défensive de l'Impact a maintenant concédé 12 buts lors des quatre derniers matchs. Alexander et Cahill ont également vu deux de leurs tirs atteindre la barre horizontale.

«On ne doit pas paniquer, a mentionné le capitaine de l'Impact Davy Arnaud. Il y a des moments durant la saison qui seront moins faciles. On doit revenir plus fort au prochain match. Nous sommes toujours en bonne position au classement, mais on doit trouver une façon de gagner de nouveau et accorder moins de buts.»

L'Impact sera de retour au stade Saputo samedi prochain, afin d'affronter le FC Dallas.

INOLTRE SU HUFFPOST

Marco Di Vaio avec l'Impact