NOUVELLES

Des législateurs islamistes réclament le retour du président Morsi

13/07/2013 11:24 EDT | Actualisé 12/09/2013 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Des législateurs islamistes de l'ancienne chambre haute du Parlement égyptien ont réclamé samedi le retour du président déchu Mohammed Morsi et exhorté la communauté internationale à ne pas reconnaître le nouveau gouvernement mis en place par l'armée.

Ces requêtes ont été présentées par une vingtaine de membres du Conseil de la choura, seule chambre du Parlement de l'Égypte qui était encore en fonction lorsque les militaires ont écarté M. Morsi du pouvoir le 3 juillet. La chambre basse avait été dissoute par un tribunal l'an dernier.

Les parlementaires, qui participaient samedi à un rassemblement organisé par les Frères musulmans dans l'est du Caire, ont accusé l'armée de vouloir restaurer un régime «corrompu et dictatorial».

Mohammed Morsi a été le premier président de l'Égypte à être démocratiquement élu. Il a succédé au leader autocratique Hosni Moubarak, qui a été renversé par un soulèvement populaire en 2011 au terme d'un règne d'une trentaine d'années.

Les militaires ont chassé M. Morsi après que des millions d'Égyptiens eurent manifesté à travers le pays pour exiger son départ.

PLUS:pc