NOUVELLES

Atone, l'Impact s'effondre

13/07/2013 09:04 EDT | Actualisé 12/09/2013 05:12 EDT

L'Impact de Montréal souhaitait revenir dans le droit chemin après une séquence de quatre matchs sans victoire. Il s'est plutôt engouffré. Les Red Bulls l'ont écrasé 4-0 samedi, à New York.

Les Red Bulls ont appliqué une pression écrasante dès les premières minutes de jeu. Une pression que la défense montréalaise n'a pu contenir.

À la 10e minute, Eric Alexander a profité d'un trou béant entre la défense et les milieux de terrain pour s'avancer vers la zone de réparation, et ce, sans la moindre contrainte.

Le repli futile d'Andres Romero et l'inefficacité des tacles de Matteo Ferrari et Jeb Brovski ont permis à Alexander d'éviter les trois joueurs montréalais et de se présenter seul devant Troy Perkins. Une frappe au sol a eu raison du gardien.

Près de 6 minutes plus tard, les Red Bulls ont doublé leur avance. Fabian Espindola a fait fi de Ferrari pour s'amener à la droite de la zone interdite. Au même moment, Thierry Henry a sprinté jusqu'au filet et s'est faufilé entre Hassoun Camara et Alessandro Nesta, qui ont négligé sa présence. Espindola a ensuite lobé le ballon pour le Français, qui n'a eu qu'à le dévier à la volée, à la gauche de Perkins.

L'Impact retournait au vestiaire amorphe et en retard de deux buts.

Plus de détails à venir

PLUS:rc