NOUVELLES

Simon Gravel réalise un rêve en se joignant aux Red Sox de Boston

12/07/2013 12:23 EDT | Actualisé 11/09/2013 05:12 EDT

REPENTIGNY, Qc - Simon Gravel vient de réaliser le rêve de tous les jeunes joueurs de baseball. Le Terrebonnien de 19 ans a paraphé une entente d'un an avec les Red Sox de Boston cette semaine.

Le receveur, qui s'aligne avec le Royal de Repentigny dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) depuis maintenant deux ans, a tout fait pour se faire remarquer. Lors d'un important tournoi américain qui regroupait plus de 3300 espoirs, Gravel a frappé deux circuits en plus de produire sept points pour mériter le titre de joueur par excellence.

Quelques heures après la fin de ce tournoi, qui constitue une importante vitrine, le jeune homme a reçu des offres en provenance de différentes équipes, mais le choix n'a pas été très difficile à faire.

«Les Red Sox, c'est l'équipe de mon enfance. J'ai toujours 'trippé' sur eux, a-t-il déclaré. C'est un excellent 'feeling' de pouvoir dire que je suis un membre de cette organisation, c'est un rêve de jeunesse qui se réalise. Mon père m'a toujours poussé et je l'en remercie.»

Gravel quitte pour Fort Myers vendredi, où il s'entraînera avec la filiale du club bostonnais de la Gulf Coast League au niveau recrue jusqu'à la fin de la saison. Il intégrera la formation dès l'an prochain, alors que son contrat entrera en vigueur. Il participera également à la ligue de développement automnal qui se mettra en branle dans un peu plus d'un mois.

Il quitte ainsi le Royal, avec qui il a remporté le championnat de la LBJEQ l'an dernier. Son absence sera difficile à combler, selon son entraîneur Danny Prata.

«Je serais un menteur si je disais qu'il ne nous manquera pas, a-t-il affirmé. On l'utilisait comme quatrième frappeur l'année dernière et on a remporté le titre de cette manière. Ce sera dur de le remplacer, mais c'est certain qu'il y a des jeunes qui vont faire le travail.»

«C'est difficile de laisser le Royal derrière, a reconnu Gravel. Ce sont tous des gars avec qui j'ai grandi et avec qui je me suis développé, mais je réalise mon rêve et ils sont tous contents pour moi.»

Au cours des dernières séries, Gravel a maintenu une moyenne au bâton de ,231 en plus de produire sept points. Même s'il s'agit d'une lourde perte pour sa formation, Prata se réjouit du fait que son jeune joueur se joigne à une organisation aussi prestigieuse que celle des Red Sox.

«J'aurais été content s'il avait signé un contrat avec n'importe quelle équipe, mais les Red Sox c'est encore mieux, a-t-il commenté. Ils ont embauché beaucoup de jeunes et je ne suis pas inquiet, Simon profitera de sa chance. Il veut toujours jouer au baseball, il en mange.»

Celui qui peut également jouer au troisième but et au champ gauche a déjà été approché par certains collèges américains, mais il a décidé de poursuivre sa carrière dans la LBJEQ tout en participant à des tournois courus par les recruteurs aux États-Unis. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un parcours conventionnel, le jeune Québécois aura tout de même réussi à se placer sous les projecteurs.

PLUS:pc