Huffpost Canada Quebec qc

La Cour donne raison à un dentiste qui a congédié une employée «trop attirante»

Publication: Mis à jour:

IOWA CITY, États-Unis - La Cour suprême de l'Iowa a maintenu vendredi sa décision favorable à l'endroit d'un dentiste qui a congédié son assistante parce qu'il la trouvait trop attirante et qu'il craignait d'entreprendre avec elle une relation extraconjugale.

La Cour, composée uniquement d'hommes, en est donc venue aux mêmes conclusions qu'en décembre dernier, jugeant que les employeurs peuvent renvoyer les employés qu'ils perçoivent comme étant des menaces pour leurs mariages, même si ces employés ne tentent pas de les séduire ou n'agissent pas de façon inappropriée.

Ces congédiements ne sont donc pas considérés comme de la discrimination fondée sur le sexe parce qu'ils sont basés sur des sentiments et non le genre, prétend la Cour.

Cette décision vient donc appuyer celle d'un juge qui avait rejeté une poursuite pour discrimination contre James Knight, un dentiste de Fort Dodge qui avait congédié son assistante, Melissa Nelson et ce, malgré qu'il eut reconnu qu'elle avait été irréprochable pendant dix ans.

M. Knight et sa femme croyaient que l'attrait de l'homme pour Mme Nelson, 20 ans plus jeune que lui, constituait une menace pour leur mariage.

Melissa Nelson, maintenant âgée de 33 ans, a été remplacée par une autre femme. M. Knight avait une équipe exclusivement féminine.

La Cour suprême de l'Iowa a remis sa plus récente décision vendredi, après avoir pris la mesure inhabituelle, le mois dernier, de retirer son jugement de décembre qui avait suscité critiques et débats partout au pays.

L'avocate de la plaignante, Paige Fiedler, avait demandé en janvier un réexamen, plaidant que le jugement de décembre causerait un grand tort à l'équité des genres et des races au travail.

Lors de la dernière décennie, la Cour n'a accordé que cinq réexamens.