DIVERTISSEMENT

Festival d'été de Québec : un gros weekend de clôture

12/07/2013 03:42 EDT | Actualisé 12/07/2013 03:50 EDT
Getty
BRASILIA, BRAZIL - MARCH 07: Axl Rose (L) and DJ Ashba, of the US band Gun's Roses, perform their concert part of the Chinese Democracy Tour at the Mane Garrincha Stadium on March 7, 2010 in Brasilia, Brazil. (Photo by Adriano Machado/LatinContent/Getty Images)

Québec - Ça y'est, nous entrons déjà dans le dernier droit du Festival d'été. Et on peut s'attendre à un gros weekend de clôture sous le soleil et le beau temps. Au programme, des soirées rock avec Gun's and Roses, Def Leppard et Foreigner, de la pop avec la sensation de l'heure Carly Ray Jepsen, un concert pour les 50 ans de carrière de Robert Charlebois et un méga spectacle de clôture avec Stevie Wonder.

Le groupe Guns N'Roses (ou ce qu'il en reste) est attendu vers 21h sur la grande scène des plaines ce soir. Axl Rose devrait interpréter les titres qui ont fait le succès du groupe au milieu des années 80. Ses six albums, portés par les succès Sweet child o Mine, Paradise City, Welcome to the jungle ou encore November Rain se sont tout de même écoulés à travers le monde à 100 millions de copies. Et la formation semble décidée à donner tout un spectacle. Elle était d'ailleurs à Québec dès hier pour répéter à la Salle Albert Rousseau. Rassurant. Du côté du parc de la Francophonie, c'est la jeune sensation pop canadienne Carly Rae Jepsen (connue entre autres pour son succès Call me baby) qui devrait faire danser les festivaliers. L'ancienne participante de Canadian Idol propose une musique rafraîchissante et entraînante taillée sur mesure pour un festival extérieur.

Un doublé rock nostalgique

Demain soir sera l'affaire de deux groupes cultes des années 80 : Def Leppard et Foreigner. Même s'il a été frappé par quelques tragédies au cours de son histoire, la perte du bras gauche du batteur Rick Allen et la mort du guitariste Steve Clark, Def Leppard a toujours gardé le cap. Qui ne se souvient pas de Fooling, Animal, Photograph, Rock of Ages et Pour Some Sugar on me ? En plus, le groupe britannique entretient une relation particulière avec Québec, Joe Elliot, Rick Allen et Phil Collen y revenant régulièrement donner des concerts. Le groupe anglo-américain Foreigner mettra la table peu avant. La troupe de Mick Jones possède également son répertoire de succès : Waiting for a girl like you, Urgent, I want to know what love is ou encore Cold as Ice. Un parfum de nostalgie donc sur les Plaines samedi.

Charlebois vs Wonder

Dimanche pour la clôture du Festival il y aura des choix à faire puisque d'un côté Stevie Wonder, qui n'a pas besoin de présentation, devrait remplir les plaines aisément. Lui qui en est à sa première visite à Québec est un véritable jukebox ambulant. Pariez que nous aurons droit à Part Time Lover et Superstition ou I just call to say I love you et que ce sera bien repris en choeur par la foule. Pendant ce temps, on fera la fête à Robert Charlebois pour souligner ses 50 ans de carrière. Déjà. Celui qui nous accompagne depuis tant d'années est devenu l'un des chouchous du public québécois. Sa carrière monumentale comprend des titres inscrits dans notre patrimoine musical : Lindberg, Demain l'hiver, Les ailes d'un ange ou encore J't'aime comme un fou. Ce devrait être une belle soirée sous les étoiles. Une soirée comme on les aime.

INOLTRE SU HUFFPOST

Festival d'été de Québec - 11 juillet