NOUVELLES

Écrasement à San Francisco: une troisième victime succombe à ses blessures

12/07/2013 05:12 EDT | Actualisé 11/09/2013 05:12 EDT
Getty
SAN FRANCISCO, CA - JULY 06: A Boeing 777 airplane lies burned on the runway after it crash landed at San Francisco International Airport July 6, 2013 in San Francisco, California. An Asiana Airlines passenger aircraft coming from Seoul, South Korea crashed while landing. There has been at least two casualties reported. (Photo by Ezra Shaw/Getty Images)

LOS ANGELES - Une troisième personne, blessée le 6 juillet dans le crash du vol Asiana 214 à San Francisco, a succombé à ses blessures, a annoncé vendredi le San Francisco General Hospital.

La victime, "une mineure" dont l'état était "critique" depuis une semaine, est décédée vendredi matin, a précisé l'établissement dans un communiqué.

Une victime écrasée par un camion de pompiers

L'une des deux adolescentes décédées dans l'écrasement a été écrasée par un camion de pompiers pendant les opérations de secours, a-t-on également appris vendredi auprès de la police, alors qu'une autopsie est en cours pour déterminer la cause de sa mort.

Aussi sur le HuffPost Québec

Atterrissage raté à San Francisco : l'avion était trop lent à l'atterrissage (PHOTOS/VIDÉO)

Deux adolescentes chinoises ont trouvé la mort samedi dans le crash à l'atterrissage d'un Boeing 777 de la compagnie Asiana Airlines, qui a également fait 182 blessés, dont au moins trois sont encore dans un état "critique".

L'une des deux adolescentes "a été écrasée au moins une fois par un camion de pompiers" pendant les opérations de secours, a déclaré à l'AFP Albie Esparza, porte-parole de la police de San Francisco (SFPD).

Les pompiers de San Franciso, qui étaient intervenus sur le tarmac pour éteindre l'incendie de l'avion après le crash, avaient informé la police de la "possibilité" que l'un de leurs camions ait écrasé une victime.

Une enquête avait immédiatement été ouverte par le SFPD. "Les camions combattaient les flammes avec une mousse anti-incendie", a précisé M. Esparza. "Apparemment, ils ont couvert le sol de cette mousse blanche, et on pense que la victime était par terre, recouverte (par la mousse) et que personne ne l'a vue".

"C'est lorsque le camion s'est déplacé que le corps de la victime a été découvert, allongé dans les traces" laissées par le véhicule, a-t-il ajouté.

"Nous attendons désormais que l'institut médico-légal du comté de San Mateo détermine les causes de la mort", pour savoir si l'adolescente était déjà morte ou non quand elle a été écrasée par les pompiers.

L'autopsie de la jeune fille est en cours. L'institut médico-légal, contacté par l'AFP, n'était pas joignable dans l'immédiat pour préciser la date à laquelle les résultats seront connus.

Les premiers résultats de l'enquête sur les causes du crash, menée par l'agence américaine de sécurité des transports (NTSB), font apparaître que l'avion était beaucoup trop lent et trop bas à son approche de la piste d'atterrissage.

La queue de l'appareil s'est détachée après avoir heurté une digue séparant la piste d'un plan d'eau. L'avion s'est ensuite écrasé sur le ventre, avant de prendre feu.

Le pilote de l'avion, qui était en cours de qualification sur le Boeing 777, et son co-pilote instructeur, dont c'était le premier vol comme formateur, n'ont commencé à évoquer entre eux la faible vitesse de l'appareil qu'au tout dernier moment, moins de dix secondes avant le crash, selon les conversations enregistrées par les boîtes noires.

Le vol 214 d'Asiana, deuxième compagnie sud-coréenne, transportait 307 personnes, dont 16 membres d'équipages. Deux sont mortes, 182 ont été blessées et 123 sont sorties indemnes de l'accident.

SFO Plane Crash