NOUVELLES

Domtar prévoit afficher une perte d'exploitation à son 2e trimestre

12/07/2013 10:06 EDT | Actualisé 11/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Le producteur de pâte et papier Domtar a averti vendredi qu'il afficherait sa première perte d'exploitation en quatre ans en raison de problèmes de productivité causés par d'importantes opérations d'entretien, le règlement d'un litige et d'autres coûts non récurrents.

La perte d'exploitation de la société de Montréal devrait s'établir entre 30 et 35 millions $ US lorsqu'elle dévoilera ses résultats trimestriels, le 25 juillet.

Parmi les facteurs contribuant à cette perte se trouvent des frais de règlement de litige de 49 millions $ US, des coûts de fermeture et de réorganisation de 18 millions $ US et une charge de 5 millions $ US liée à la perte et à la réduction de valeur de biens immobiliers.

L'entreprise, spécialisée dans la conception, la fabrication, la commercialisation et la distribution d'une grande variété de produits à base de fibre, devra aussi inscrire à ses résultats des frais d'amortissement de 93 millions $ US.

«Nous avons connu une productivité sous-optimale du secteur de la pâte et des coûts inhabituellement élevés en raison de fortes périodes d'entretien prévues et de redémarrages retardés dans nos usines de pâte», a fait valoir dans un communiqué le président et chef de la direction de Domtar, John Williams.

Cependant, M. Williams a précisé que d'ici la fin du trimestre, la société aurait fait «d'excellents progrès à l'égard de certains problèmes de production» dans ses activités de pâte et papier.

«Nous demeurons confiants que, d'ici la fin du troisième trimestre, nous retournerons à des niveaux de productivité plus habituels à l'échelle de l'entreprise.»

Domtar (TSX:UFS) s'attend à ce que ses ventes se chiffrent à 1,312 milliard $ US au deuxième trimestre, en baisse de quatre pour cent par rapport à l'an dernier. Ce montant est en outre inférieur à celui attendu par les analystes.

La société a livré 801 000 tonnes de papier et de 344 000 tonnes métriques de pâte au cours du trimestre.

Avant son avertissement, Domtar prévoyait engranger un bénéfice ajusté de 89 cents US par action, en baisse par rapport à celui de 1,61 $ US de la même période l'an dernier.

Domtar affirme que son bénéfice avant impôts, intérêts et amortissement se situera entre 130 et 135 millions $ US, ce qui représente une baisse de plus du tiers par rapport à celui de 202 millions $ US enregistré il y a un an. Les analystes interrogés par Thomson Reuters s'attendaient plutôt à un tel bénéfice de 158,5 millions $ US.

La dernière perte d'exploitation de Domtar remonte au premier trimestre de 2009. Un porte-parole de la société, Pascal Bossé, a noté que les résultats de cette année étaient amoindris par des éléments non récurrents qui se renverseront d'eux-mêmes dans les trimestres à venir.

«Lorsque nous afficheront nos résultats du deuxième trimestre dans deux semaines, je crois que les marchés verront le progrès que nous avons réalisé pour répondre à ces problèmes de productivité», a-t-il indiqué.

L'analyste Paul Quinn, de RBC Marchés des capitaux, a jugé la perte d'exploitation «décevante», mais il croit qu'il ne s'agit que d'une anomalie attribuable essentiellement à des défis inhabituels au cours de la période de pointe de l'année au chapitre de l'entretien.

«À long terme, cela n'affecte pas du tout le portrait d'ensemble», a-t-il affirmé depuis Vancouver.

L'action de Domtar a reculé vendredi de 1,66 $ à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 74,59 $.

PLUS:pc