NOUVELLES

Black comparaîtra devant la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario

12/07/2013 05:57 EDT | Actualisé 11/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - L'ancien magnat de la presse Conrad Black et deux autres ex-dirigeants de Hollinger devront comparaître devant la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (CVMO), le mois prochain, relativement à des allégations de fraude couvrant une période de plus de huit ans.

Black, John Boultbee et Peter Atkinson sont accusés d'avoir pris part à un stratagème frauduleux leur ayant permis de détourner à leur profit des produits de l'ancienne entreprise médiatique, au moyen de paiements de non-concurrence.

La CVMO tiendra une audience à ce sujet le 16 août.

Si elle juge coupables les trois hommes, la CVMO déterminera de quelle façon les réprimander. Il pourrait notamment leur être interdit d'être dirigeant ou administrateur d'une société ouverte en Ontario ou encore d'acheter et de vendre des actions.

Les accusations mettant en cause les trois hommes avaient été déposées en mars 2005, mais elles avaient été suspendues en raison de procédures judiciaires aux États-Unis qui ont depuis été réglées.

En novembre 2012, la CVMO a retiré les accusations portées contre un ancien partenaire d'affaires de Black, David Radler, dans le cadre d'une transaction pénale en vertu de laquelle il lui est désormais interdit de se retrouver à la tête d'une société ouverte en Ontario.

PLUS:pc