NOUVELLES

Au moins 38 morts dans un attentat-suicide en Irak

12/07/2013 08:37 EDT | Actualisé 11/09/2013 05:12 EDT

Un attentat-suicide a fait vendredi au moins 38 morts et 25 blessés à Kirkouk dans le nord de l'Irak, rapporte des sources médicales.

L'attaque a été perpétrée par un kamikaze portant une ceinture d'explosifs, qui a fait exploser sa charge dans le quartier sud de Wahd Hozeran.

Il voulait visiblement causer un maximum de dommage en soirée lorsque les habitants étaient nombreux dans les rues après une journée de jeûne pour le ramadan.

Plus de 300 personnes ont été tuées dans des actes de violence depuis le début du mois de juillet, selon un bilan établi par l'Agence France-Presse.

Des sources médicales rapportent également que neuf personnes, dont un général de la police, ont été tuées plus tôt vendredi dans des attaques contre les forces de sécurité.

La veille, les violences avaient fait 56 morts, notamment lors d'un attentat à la voiture piégée qui a tué 32 personnes, précisent des sources sécuritaires et médicales.

L'escalade de la violence depuis plusieurs mois ravive les craintes d'un nouveau conflit confessionnel entre la majorité chiite, qui contrôle le gouvernement, et la minorité sunnite, qui dominait le pays sous l'ancien président Saddam Hussein.

Les Nations unies rapportent que les attentats et actes de guérilla en juin en Irak ont fait 761 morts. Bagdad, la capitale à elle seule compte 258 tués durant ce mois.

Ils étaient plus d'un millier à périr en mai. Il s'agit du mois le plus meurtrier depuis le pic des violences entre chiites et sunnites, en 2006 et 2007.

PLUS:rc