NOUVELLES

Lac-Mégantic : Ottawa veut travailler main dans la main avec Québec

11/07/2013 04:23 EDT | Actualisé 09/09/2013 05:12 EDT

Québec et Ottawa veulent atteindre un même but : aider la population de Lac-Mégantic à se refaire une vie et une ville.

Le ministre de la Sécurité publique du Québec, Stéphane Bergeron, a indiqué jeudi qu'il s'était entretenu avec le ministre fédéral de l'Industrie et député de Mégantic-l'Érable, Christian Paradis. « Nous avons l'impression que le gouvernement fédéral se montrera ouvert et réceptif à nos demandes », a commenté le ministre québécois.

Il a précisé que tous les besoins étaient colligés et que le gouvernement s'inspirait du programme général en cas de catastrophe naturelle pour gérer une situation atypique.

Toujours à Lac-Mégantic jeudi, le ministre Paradis a aussi eu de bons mots pour son collègue provincial et l'aide de 60 millions de dollars annoncée par le gouvernement du Québec.

« Je me réjouis que Québec ait procédé de la sorte, ça aide à court terme. J'ai eu des discussions très courtoises avec le ministre Bergeron. Il faut identifier les sources d'aide potentielle : peut-être avec Développement économique Canada ou avec d'autres accès... Bref, c'est de garder l'œil ouvert et d'identifier tous les leviers », a indiqué le ministre en rappelant que le gouvernement fédéral avait facilité l'accès à l'assurance-emploi et décrété un moratoire sur la perception des impôts à Revenu Canada.

« C'est mon monde ici, on va travailler ensemble, on va la rebâtir la ville. On va essayer d'éviter la chicane. Ce qui est prioritaire, c'est de reconstruire la ville et de supporter les gens dans leur douleur. »

De passage sur le site, le député Maxime Bernier a fait écho à son collègue.

« Je me trouve chanceux d'être député de Beauce et de ne pas avoir été affecté par cet événement-là », dit-il. « Le gouvernement fédéral va continuer à supporter ces gens-là de façon très concrète. L'important, c'est qu'on va travailler main dans la main avec le gouvernement du Québec. »

Il a ajouté que le premier ministre Stephen Harper reviendrait à Lac-Mégantic prochainement. Lundi dernier, M. Harper a comparé le périmètre où a eu lieu la tragédie à « un site de guerre ».

PLUS:rc