NOUVELLES

F1 - Honda va bâtir un centre pour ses moteurs en Grande-Bretagne

11/07/2013 11:31 EDT | Actualisé 10/09/2013 05:12 EDT

Le constructeur japonais d'automobiles Honda a annoncé la création d'un centre technique pour ses moteurs de Formule 1 en Grande-Bretagne, dans l'optique de son retour à la compétition en 2015.

Le groupe avait indiqué au mois de mai qu'il reviendrait en F1 dans deux ans en tant que motoriste de l'écurie britannique McLaren, avec un contrat de "plusieurs années" fondé sur l'arrivée en 2014 de nouveaux moteurs V6 turbo, plus proches des systèmes de série.

Honda a précisé cette fois qu'il allait bâtir un nouveau centre à Milton Keynes, à 80 km au nord-ouest de Londres. Ce site "assurera la mise en place et la maintenance" des moteurs développés par les services de recherche et développement du groupe au Japon.

"La Grande-Bretagne est un endroit idéal: c'est le pays de McLaren, de nombreux fournisseurs de F1 y sont basés, sans compter que 7 des 19 courses disputées (cette année) ont lieu en Europe", a expliqué le constructeur dans un communiqué diffusé jeudi soir.

En revenant en F1, Honda va reformer le partenariat avec McLaren qui avait dominé totalement la discipline entre 1988 et 1991: le duo avait raflé tous les titres pilotes et constructeurs, 44 victoires en 80 Grands Prix, grâce aux exceptionnels pilotes brésilien Ayrton Senna et français Alain Prost (jusqu'en 1989 chez McLaren-Honda pour ce dernier).

Le PDG de Honda, Takanobu Ito, a affiché clairement l'objectif du duo reconstitué: "redevenir numéro un" alors que McLaren pointe à la 6e place du championnat 2013 après neuf courses et que Honda est parti fin 2008, en pleine crise financière, avec un bilan catastrophique au vu des moyens engagés: une seule victoire en neuf saisons (2000-2008).

Honda avait débuté la F1 en 1964, participant jusqu'en 1968 au championnat du monde en tant que constructeur. Après un premier retrait, le japonais était revenu de 1983 à 1992 en tant que fournisseur de moteurs, notamment pour Williams, Lotus et McLaren.

Après un nouveau retrait de huit ans, il était revenu la dernière fois d'abord en tant motoriste de BAR (2000-2005) puis comme écurie à part entière (2006-2008), avant de se retirer pour des raisons économiques.

Le constructeur, dont les résultats financiers se sont nettement améliorés, compte à son palmarès en F1 72 victoires, 6 titres de champion du monde des constructeurs et 5 titres de champion du monde des pilotes.

kh/hg/pn/kap/tj

PLUS:afp