NOUVELLES

Deux organisations françaises portent plainte contre la surveillance américaine

11/07/2013 01:16 EDT | Actualisé 10/09/2013 05:12 EDT

PARIS - Deux groupes de défense des droits de la personne ont porté plainte jeudi à Paris, réclamant l'ouverture d'une enquête pour savoir si l'agence américaine de sécurité nationale a violé les lois françaises sur la vie privée en récoltant secrètement de grandes quantités de renseignements personnels.

Les groupes de défense des libertés civiles tentent d'exercer des pressions sur les États-Unis après les révélations d'un ancien employé de l'agence américaine de sécurité nationale, Edward Snowden, qui indiquent que le gouvernement américain collecte des données sur l'utilisation du téléphone et d'internet à travers le monde pour des raisons de sécurité.

La plainte déposée jeudi est fondée sur les révélations d'Edward Snowden, et survient après une plainte similaire déposée lundi à Londres.

La Ligue des droits de l'homme et la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme estiment que cette surveillance, si elle est confirmée, viole cinq lois sur la vie privée en France.

L'avocat des deux organisations, Patrick Baudouin, pense que des milliers de Français pourraient être régulièrement visés par la surveillance américaine.

Me Baudouin a indiqué que même si la plainte ne concerne que la France, il espère qu'elle permettra de faire pression sur les États-Unis.

«La plainte est soumise à la législation française et s'applique aux citoyens français. Mais elle va au-delà de la France», a-t-il dit. «Si les autorités françaises peuvent déterminer une responsabilité, cela pourrait aussi profiter aux autres citoyens européens.»

PLUS:pc