NOUVELLES

Cogeco a décidé d'écarter les clients qui ne paient pas leurs comptes

11/07/2013 07:39 EDT | Actualisé 10/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les vérifications plus strictes de la solvabilité des clients menées par le fournisseur de services de télévision et d'accès à Internet Cogeco ont pour conséquence d'écarter les abonnés qui ne payent pas leurs frais mensuels, a affirmé jeudi le président et chef de la direction de Cogeco, Louis Audet.

L'entreprise montréalaise a commencé à s'intéresser de près aux chercheurs d'aubaines il y a environ un an, et depuis, les employés passent moins de temps à travailler pour «rien», a-t-il indiqué.

«Nous demandons aux gens s'ils acceptent que nous fassions une vérification de crédit», a déclaré M. Audet après que Cogeco (TSX:CGO) et Cogeco Câble (TSX:CCA) eurent dévoilé leurs résultats financiers du troisième trimestre.

«Si la probabilité que nous soyons payés est trop faible, nous demandons un numéro de carte de crédit, et si la personne ne veut pas nous le donner, nous refusons de lui fournir du service», a-t-il affirmé.

M. Audet a refusé de dire combien de clients avaient été affectés par cette politique. Il a cependant indiqué que cela avait permis de réduire fortement les déplacements inutiles.

Les autres fournisseurs font face au même problème, a affirmé M. Audet, ajoutant que d'aller «d'aubaine en aubaine n'est pas si mal», mais que de ne «jamais payer est mal».

Cogeco a annoncé jeudi avoir vu ses profits diminuer au troisième trimestre, en raison principalement de coûts d'acquisitions, malgré une forte hausse de ses revenus.

L'entreprise de télécommunications diversifiée a enregistré un bénéfice net de 18,9 millions $, ou 1,12 par action, au cours de la période de trois mois terminée le 31 mai, en baisse de 2,6 pour cent comparativement à celui de 19,3 millions $, ou 1,15 $ par action, réalisé lors du trimestre équivalent il y a un an.

Les revenus ont grimpé de près de 41 pour cent, à 504,4 millions $, contre 358 millions $.

La baisse du bénéfice net est principalement imputable aux frais d'acquisition et à l'augmentation de la dotation aux amortissements et des charges financières, y compris des coûts d'environ 3,5 millions $ engagés pour le refinancement de certains emprunts à long terme liés aux acquisitions récentes, a expliqué Cogeco.

La principale filiale de l'entreprise, Cogeco Câble, a enregistré au troisième trimestre une hausse de 45,3 pour cent de ses revenus, passés à 464,5 millions $, contre 319,8 millions $ un an plus tôt.

Le bénéfice net a légèrement chuté à 53 millions $, ou 1,08 $ par action, alors qu'il avait été de 53,1 millions $, ou 1,09 $ par action, lors du troisième trimestre de 2012.

Les actions de Cogeco ont terminé la séance de jeudi à 43,36 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 1,35 $, soit 3,2 pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture. Celles de Cogeco Câble ont fermé à 49,20 $, en progression de 2,67 $, soit 5,7 pour cent.

PLUS:pc