NOUVELLES

L'attaquant Ilya Kovalchuk annonce sa retraite et retourne en Russie

11/07/2013 03:41 EDT | Actualisé 10/09/2013 05:12 EDT
Getty
NEWARK, NJ - APRIL 20: Ilya Kovalchuk #17 of the New Jersey Devils skates against the Florida Panthers at the Prudential Center on April 20, 2013 in Newark, New Jersey. The Devils defeated the Panthers 6-2, (Photo by Bruce Bennett/Getty Images)

NEWARK, États-Unis - Ilya Kovalchuk a considéré la possibilité de rester en Russie quand le lock-out a pris fin dans la LNH en janvier. Il avait finalement décidé de disputer la saison 2013 avec les Devils du New Jersey.

Kovalchuk a toutefois confirmé jeudi ce que les Devils craignaient depuis déjà un bon moment.

Les Devils ont annoncé que Kovalchuk faisait ses valises pour rentrer chez lui et qu'il prenait sa retraite de la LNH. Les 12 dernières années de son contrat de 15 saisons et 100 millions $ US ont donc été annulées et Kovalchuk pourra évoluer en Russie, dans la Ligue continentale (KHL).

«Bien que j'aie décidé de revenir pour la dernière campagne, Lou (Lamoriello, président chef de la direction et directeur général des Devils) était au courant de mon désir de retourner en Russie avec ma famille, a indiqué Kovalchuk dans un communiqué émis par les Devils. La chose la plus difficile pour moi est de quitter la grande organisation des Devils, une équipe pour laquelle j'ai beaucoup de respect, ainsi que ses partisans, qui ont toujours été bons pour moi.»

C'est une nouvelle qui a surpris beaucoup de personnes dans le monde du hockey, mais pas Lamoriello, qui a insisté pour dire que plus rien ne l'étonnait dans le sport, incluant le départ de Kovalchuk.

«Ce n'est pas une décision prise par les Devils du New Jersey, a mentionné Lamoriello lors d'une conférence téléphonique. Il ne jouera plus ici à sa demande.»

Kovalchuk a porté les couleurs du SKA Saint-Pétersbourg au cours du lock-out et il avait dit il y a plusieurs mois qu'il serait resté avec l'équipe si cette option s'offrait à lui. Des rapports provenant d'agences de nouvelles en Russie ont indiqué que Kovalchuk signerait un contrat avec le SKA vendredi.

Le contrat de Kovalchuk avec les Devils a été annulé puisqu'il a signé ses documents de retraite, selon ce qu'a expliqué Lamoriello. Ce dernier a ajouté que les règles de la LNH entourant un retour au jeu sont «plutôt restrictives».

S'il ne revient jamais dans la LNH, Kovalchuk va avoir terminé sa carrière avec 417 buts et 399 aides pour 816 points en 816 rencontres. Sélectionné par les Thrashers d'Atlanta au premier rang du repêchage en 2001, il a disputé 11 saisons avec les Thrashers et les Devils. Ces derniers avaient acquis ses services en 2010 par le biais d'une transaction.

Kovalchuk a représenté la Russie trois fois aux Jeux olympiques et neuf fois aux Championnats du monde, en plus de participer à la Coupe du monde de 2004 et au Championnat mondial junior 2001. Dans la LNH, il a connu cinq saisons de plus de 40 buts, dont deux de plus de 50 buts.

Quand on lui a demandé si l'aventure Kovalchuk a été positive pour les Devils, Lamoriello a répondu: «Je vais vous laisser répondre à ça». Il n'a pas mordu à l'hameçon quand on lui a demandé s'il se sentait trahi par le départ du joueur étoile.

«Je regarde vers l'avant, a déclaré Lamoriello. Je ne pense pas à ce qui vient de se passer. Je ne vais pas me permettre de laisser quoi que ce soit se placer en travers de mon chemin ou me distraire.»

En prenant sa retraite maintenant, Kovalchuk renonce à 77 des 100 millions $ que les Devils lui avaient consentis en lui octroyant un contrat de 15 ans avant la saison 2010-11.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le Top 25 des salaires 2012-2013 des Canadiens