DIVERTISSEMENT

Festival d'été de Québec: Weezer, comme des retrouvailles entre amis (PHOTOS)

10/07/2013 06:11 EDT | Actualisé 09/09/2013 05:12 EDT
Marc Young

Le groupe américain Weezer était de passage au Festival d'été de Québec hier sur la grande scène des plaines d'Abraham. Même s'il se produisait pour la première fois dans la capitale, on a eu l'impression de retrouver une vieille bande de copains. La troupe de Rivers Cuomo en a profité pour déployer son rock alternatif et présenter ses plus grands succès tels The Sweater Song et Buddy Holly devant une foule conquise.

Fort d'une vingtaine d'années de carrière, Weezer a acquis une grosse expérience en spectacle et on sentait d'ailleurs la belle complicité entre les membres du groupe mardi soir. Dès l'ouverture, après le thème de la 20th Century Fox, le groupe a enchaîné les titres sans pauses. Rivers Cuomo, cardigan bourgogne, lunettes nerd, sa marque de commerce, s'est permis quelques solos de guitare avant de s'adresser à la foule: «Nous sommes venus directement de L.A. USA pour vous faire rocker!». La foule ne demandait pas mieux.

Le soirée était donc lancée, les uns dansant, les autres body surfant. Même si le vent s'est levé, les gens sont restés sur place, fidèles jusqu'à la fin, laissant Weezer enchaîner avec énergie ses plus grands succès : Island In the Sun, The Sweater Song, Buddy Holly, Hash Pipe, Beverly Hills, Pork and Beans, Perfect Situation... Évidemment, toutes les chansons étaient fredonnées en choeur par une solide base de fans. Au rappel, les membres de MGMT, qui assuraient la première partie, sont revenus interpréter de concert avec Weezer leur succès Kids, concluant de façon admirable cette soirée hyper réussie par un beau geste de Weezer. La scène s'est ensuite éteinte sur un jam collectif improvisé sur la batterie de Patrick Wilson. Les gens sont repartis en ayant la vague impression d'avoir passé la soirée de retrouvailles avec de vieux copains de classe.

Une première partie au résultat mitigé

C'était au groupe de rock américain originaire de Cambridge Passion Pit d'ouvrir le bal de la soirée, suivi de la formation MGMT. Ce groupe de rock alternatif préconise un style planant qui a eu de la difficulté à se tailler une place dans l'immensité du site. Ou était-ce le son qui faisait défaut? Le chanteur Andrew VanWyngarden, visiblement dans sa bulle, a semblé quand même prendre plaisir à se produire devant nous, soulignant candidement que c'était possiblement la foule la plus nombreuse devant qui il ait chanté jusqu'ici.

INOLTRE SU HUFFPOST

Festival d'été de Québec - 9 juillet