NOUVELLES

Les chats, un problème de santé publique?

10/07/2013 05:29 EDT | Actualisé 10/07/2013 05:30 EDT
Getty
Cats sitting in portrait.

Des parasites proliférant dans les excréments et la litière de chats atteignent des niveaux sans précédent dans l'environnement, affirment des chercheurs américains.

La présence de ces parasites, appelés Toxoplasma gondii, constituerait même un problème de santé publique, selon le chercheur Robert H. Yolken du centre médical de l'Université Johns Hopkins University et ses collègues.

Leurs travaux montrent que, seulement aux États-Unis, pas moins de 1,2 million de tonnes métriques de litières à chat sont déversées annuellement dans l'environnement.

Depuis quelques années, la présence dans l'eau de Toxoplasma gondii a attiré l'attention des responsables de la santé publique sur l'importance des parasites excrétés dans les fèces des chats infectés.

Les analyses menées à travers le pays montrent une augmentation du nombre de parasites présents dans les différentes régions des États-Unis, particulièrement dans les zones où les chats sont nombreux.

Une infection parasitaire par le Toxoplasma gondii se nomme toxoplasmose. Elle est très répandue puisqu'environ 50 % de la population adulte mondiale est porteuse.

Si la toxoplasmose est habituellement bénigne et passe inaperçue, elle peut mener à des complications chez les personnes plus vulnérables, et les foetus.

Les chercheurs s'inquiètent surtout parce que certaines études tendent à montrer que la toxoplasmose est liée à la schizophrénie, aux troubles obsessionnels compulsifs, à l'arthrite rhumatoïde et à des cancers du cerveau.

Afin d'éviter d'être contaminé, les chercheurs conseillent de :

  • Bien éliminer la litière des chats
  • Garder les chats à l'intérieur
  • Réduire la population de chats sauvages
  • Protéger les aires de jeux des enfants

Le détail de cette étude est publié dans la revue Trends in Parasitology.

INOLTRE SU HUFFPOST

21 chats qui se prennent pour des chapeaux