NOUVELLES

La Lazio, Gênes, Lecce et huit joueurs iront en cour pour matchs truqués

10/07/2013 11:02 EDT | Actualisé 09/09/2013 05:12 EDT

ROME - La Lazio, Gênes, Lecce ainsi que huit joueurs, dont le capitaine de la Lazio Stefan Mauri, seront accusés d'avoir truqué des matchs, a fait savoir mercredi la Fédération italienne de football.

La fédération a déclaré que parmi les accusations, on retrouve le trucage de matchs et l'omission d'avoir fait état de trucages lors de deux rencontres de Serie A disputées en mai 2011, soit la Lazio contre Gênes et Lecce contre la Lazio.

Mauri est accusé de fraude sportive, tout comme Mario Cassano, Carlo Gervasoni, Omar Milanetto, Alessandro Zamperini, Massimiliano Benassi, Antonio Rosati et Stefano Ferrario.

Mauri et Zamperini feront également chacun l'objet de deux chefs d'accusations selon le code de la justice sportive — qui a trait aux principes de loyauté, d'équité et d'intégrité, en plus de l'interdiction de parier.

Si les joueurs sont reconnus coupables, ils pourraient être suspendus. Les clubs, eux, pourraient perdre des points au classement.

Bari, un club de Serie B, a négocié la semaine dernière une pénalité d'un point au classement et une amende de 25 000 euros (32 000 $) pour le trucage de deux matchs. Plusieurs anciens joueurs ont également négocié des peines réduites.

Au moins 50 personnes ont été arrêtées en Italie pour trucage de match depuis le milieu de l'année 2011. Des matchs font l'objet d'enquêtes de la part de procureurs à Naples, Bari et Crémone.

PLUS:pc