NOUVELLES

Elvis alAtac revisite Hamlet, avec des objets

10/07/2013 05:03 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

Avec la pièce Il ya quelque chose de pourri, la jeune compagnie de théâtre Elvis alAtac propose une « variation hamlétique » de la pièce de Shakesperare, racontée à travers le théâtre d'objets.

Le spectacle de rue raconte les histoires d'un acteur qui a beaucoup d'ambition, mentionne le fondateur et comédien de la compagnie Elvis alAtac, Pierre Porcheron.

« C'est un acteur qui voudrait être un acteur tragédien, un grand acteur, jouer sur un grand théâtre, mais il fait du petit théâtre. Donc, c'est le petit théâtre qui s'invite dans le grand théâtre des objets et lui, voudrait raconter Hamlet, être Hamlet, mais il n'a pas de troupe, alors il fait ça avec des objets », explique Pierre Porcheron.

Le narrateur jouera donc avec des personnages dont les rôles sont tenus par une fourchette à barbecue, un couteau à pizza, une rose, ou encore un contenant de jus.

La pièce comprend de vraies tirades de la pièce de Shakespeare, mais aussi beaucoup de clins d'oeil au cinéma.

La pièce au scénario et à la mise en scène très clownesques est présentée mercredi soir au parc de l'Esplanade.

PLUS:rc