NOUVELLES

Des détaillants américains s'entendent sur des inspections au Bangladesh

10/07/2013 11:36 EDT | Actualisé 09/09/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Un groupe de 17 fabricants et détaillants de vêtements américains ont convenu d'une entente de sécurité de cinq ans visant à améliorer les conditions des installations au Bangladesh et qui appelle à l'inspection de tous les centres de production dans la prochaine année.

Ces entreprises acceptent aussi d'établir des normes de sécurité de base dans une période de trois mois.

Dans le cadre de l'entente, les compagnies américaines, dont Wal-Mart, Gap et Target, ont fourni jusqu'à maintenant un total de 42 millions $ en financement et offriront un montant additionnel de 100 millions $ en prêts pour aider les usines à améliorer la sécurité.

La pression s'est accrue sur les entreprises pour accroître leur surveillance des centres de production au Bangladesh à la suite de l'effondrement d'un édifice en avril ayant causé la mort de 1129 travailleurs. Quelques mois plus tôt, un incendie dans une autre usine du vêtement au Bangladesh avait tué 112 travailleurs.

L'accord survient alors que les détaillants américains essuient des critiques pour ne pas avoir joint un autre groupe constitué surtout de détaillants européens comportant à ce jour 72 entreprises.

Plusieurs commerçants américains soutiennent que cette première entente les exposerait à une responsabilité sans limites, et qu'elle offre peu de garanties sur la manière dont l'argent serait dépensé.

L'alliance des détaillants américains porte davantage de responsabilité sur les épaules du gouvernement du Bangladesh pour effectuer des changements.

PLUS:pc