NOUVELLES

Affaire Nicole Ryan: la GRC est blanchie par une commission indépendante

10/07/2013 10:50 EDT | Actualisé 09/09/2013 05:12 EDT

HALIFAX - La Commission des plaintes du public contre la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dévoile ce mercredi un rapport favorable au corps policier.

La commission indépendante conclut que la police fédérale avait assuré une protection adéquate à la Néo-Écossaise Nicole Doucet et qu'elle n'avait aucune raison de croire que cette dame avait été victime de violence conjugale.

Mme Doucet, connue auparavant sous le nom de Nicole Ryan, a été acquittée en 2010 d'avoir voulu commanditer pour 25 000 $ le meurtre de son époux en embauchant un tueur qui s'est avéré être un agent d'infiltration de la GRC. Mme Ryan disait avoir été agressée par son mari qui menaçait de la tuer.

Le 18 janvier dernier, la Cour suprême du Canada a dénoncé le comportement de la GRC qui, selon les juges, n'avait pas protégé Mme Ryan malgré ses multiples appels à l'aide. Le plus haut tribunal du pays a ordonné l'arrêt des procédures contre elle. <

Le ministre de la Justice de Nouvelle-Écosse, Ross Landry, a alors demandé à la Commission des plaintes du public contre la GRC d'enquêter sur la façon dont la police fédérale a accueilli les nombreuses dénonciations de Nicole Ryan.

PLUS:pc