NOUVELLES

Un parti laïque quitte le gouvernement marocain dominé par les islamistes

09/07/2013 02:48 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

RABAT, Maroc - Un important parti politique laïque a quitté le gouvernement marocain, dirigé par les islamistes.

Six membres du gouvernement issus du parti de l'Istiqlal ont remis leur démission et ont officiellement rejoint les rangs de l'opposition, a annoncé mardi un porte-parole de la formation.

Le parti de l'Istiqlal, un parti laïque de centre-droit créé lors de l'indépendance du Maroc, est le deuxième plus important groupe parlementaire après le Parti de la justice et du développement (PJD), de tendance islamiste.

La démission des membres de l'Istiqlal survient après une dispute sur des coupes dans les subventions, alors que le Maroc observe attentivement la situation politique en Égypte. Le PJD a apporté son appui au président islamiste de l'Égypte destitué par les militaires, tandis que le roi du Maroc s'est dit favorable au remplacement de Mohammed Morsi.

Le premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane, membre du PJD, pourrait maintenant décider de dissoudre le gouvernement et de convoquer des élections anticipées, ou alors tenter de former de nouvelles alliances pour combler les postes ministériels vacants.

PLUS:pc