NOUVELLES

Ottawa accuse Meubles Léon et The Brick de pratiques commerciales trompeuses

09/07/2013 04:52 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

OTTAWA - Le Bureau de la concurrence a annoncé mardi avoir intenté une action en justice contre Meubles Léon et The Brick, pour ce qu'il estime être des pratiques commerciales trompeuses.

L'organisme fédéral a avancé que les offres de type «achetez maintenant, payez plus tard» des deux détaillants de meubles et d'appareils électroménagers résultaient souvent en des frais plus importants que prévu pour les clients.

Selon le Bureau de la concurrence, les détaillants ont «enseveli» les détails relatifs aux frais initiaux additionnels dans des «énoncés imprimés en petits caractères», de sorte que le prix final des produits se révélait supérieur au prix annoncé pour les consommateurs qui optaient pour des paiements différés.

Les frais additionnels incluaient des frais de traitement ou d'administration de même que des frais de livraison et les taxes.

Le bien-fondé des allégations du Bureau de la concurrence n'a pas été démontré en cour.

Dans le cadre de sa démarche auprès de la Cour supérieure de justice de l'Ontario, l'organisme a demandé à ce que Meubles Léon et The Brick remboursent tous les clients ayant payé des frais initiaux additionnels. Il réclame également l'imposition de sanctions administratives pécuniaires.

«Les consommateurs canadiens doivent recevoir des renseignements clairs et précis sur ce qu'ils doivent payer au moment de l'achat et sur le coût réel d'un article advenant qu'ils optent pour des paiements différés», a affirmé le commissaire de la concurrence, John Pecman.

«Les détaillants ne peuvent dissimuler les détails relatifs à des frais supplémentaires dans de longs avertissements», a-t-il ajouté.

Meubles Léon, qui a racheté en mars le détaillant The Brick, a indiqué mardi qu'il défendrait son programme de promotion.

«Les plans de paiement différé offerts par Léon et The Brick sont profitables pour les consommateurs», a affirmé le détaillant dans une déclaration.

«Léon et The Brick rejettent les allégations du commissaire et se défendront avec vigueur en cour.»

Meubles Léon compte 76 magasins dans toutes les provinces, exception faite de la Colombie-Britannique, tandis que The Brick exploite 230 établissements sous les bannières The Brick, United Furniture Warehouse, The Brick Mattress Store et Urban Brick.

PLUS:pc