NOUVELLES

Les États-Unis envisagent d'accélérer leur retrait d'Afghanistan   

09/07/2013 02:20 EDT | Actualisé 07/09/2013 05:12 EDT

Les États-Unis envisagent d'accélérer le retrait de leurs troupes combattantes d'Afghanistan, y compris une « option zéro » qui reviendrait à n'y laisser aucun soldat après 2014, a-t-on reconnu mardi de sources officielles américaines.

Des responsables américains interrogés par Reuters n'ont pas démenti des informations publiées par le New York Times, qui a écrit lundi, en citant des sources officielles américaines et européennes, que le président Barack Obama est de plus en plus agacé par ses relations en dents de scie avec son homologue afghan Hamid Karzaï.

Ces relations se sont à nouveau détériorées le mois dernier après l'annonce de l'ouverture de pourparlers de paix entre les États-Unis et les talibans au Qatar.

Une vidéoconférence entre les deux hommes s'est mal terminée le 27 juin, a ajouté le New York Times sur son site internet en citant des sources afghanes et américaines.

Hamid Karzaï a suspendu les négociations avec Washington en vue du maintien de troupes américaines en Afghanistan après l'expiration du mandat de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) sous commandement de l'OTAN, à la fin de l'année prochaine.

L'option zéro « n'est pas l'option privilégiée », a dit au New York Times un membre de l'administration Obama, précisant sous le sceau de l'anonymat qu'une décision est « loin d'être prise ».

Interrogés par Reuters, les responsables américains ont renvoyé aux propos tenus en janvier par Ben Rhodes, adjoint du conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, qui avait déclaré que l'option zéro « ferait partie des options étudiées ». La position de Washington à cet égard n'a pas changé, ont-ils dit.

Les États-Unis, qui disposent encore de 63 000 soldats en Afghanistan, réduiront leur contingent à 34 000 hommes d'ici février prochain.

Reuters

PLUS:rc