NOUVELLES

Le Bureau de la concurrence poursuit Meubles Léon et The Brick

09/07/2013 05:42 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

Meubles Léon et The Brick, deux des plus importants détaillants de meubles et d'appareils électroménagers au Canada, seront poursuivis pour avoir mis de l'avant des pratiques commerciales jugées trompeuses, a annoncé mardi le Bureau de la concurrence.

Dans le cadre d'offres de type « achetez maintenant, payez plus tard », ces deux détaillants auraient exigé à des clients de payer des frais initiaux, indique le Bureau de la concurrence.

Au final, le prix à payer était plus cher que le prix annoncé pour les clients qui choisissaient de se prévaloir du paiement différé. L'information concernant ces frais additionnels se trouvait « ensevelie [...] dans des énoncés en petits caractères », indique le Bureau de la concurrence.

« Les consommateurs canadiens doivent recevoir des renseignements clairs et précis sur ce qu'ils doivent payer au moment de l'achat et sur le coût réel d'un article advenant qu'ils optent pour des paiements différés », explique John Pecman, commissaire de la concurrence.

Le Bureau a ainsi demandé un recours auprès de la Cour supérieure de justice de l'Ontario dans le but de mettre fin à « ce type de publicité trompeuse ». Il requiert aussi le remboursement des frais additionnels aux consommateurs lésés et l'imposition de sanctions pécuniaires aux deux entreprises qu'il considère comme fautives.

PLUS:rc