NOUVELLES

Des évacués de Lac-Mégantic pourront rentrer chez eux

09/07/2013 07:17 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT
AP

EN DIRECT - Les centaines de résidents évacués du secteur Fatima et d'une partie du secteur Cousineau sont autorisés à rentrer chez eux en vertu du plan de réintégration mis au point par la mairie ainsi que les autorités civiles et environnementales.

La mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche, en a fait l'annonce mardi matin lors d'un point de presse.

Ce retour à la maison touche environ 1200 personnes sur les 2000 qui ont été forcées de quitter leur demeure dans la nuit de samedi dernier. Environ 610 résidences et 50 commerces sont désormais accessibles aux citoyens.

Cette nouvelle était attendue par les centaines de sinistrés et d'évacués qui étaient chassés de leur demeure depuis près de quatre jours.

Pour ceux et celles qui ne peuvent rentrer chez eux ou qui ont perdu leur maison au cours des explosions et des incendies qui ont suivi le déraillement, la mairesse a assuré que les mesures d'hébergement et d'aide aux sinistrés seront maintenues aussi longtemps qu'il le faudra.

Selon le porte-parole de la Sûreté du Québec, Benoit Richard, les pompiers ont travaillé toute la nuit de lundi à mardi pour s'assurer que la zone sinistrée et les secteurs qui seront réintégrés sont sécuritaires et exempts de tout danger.

Aucun cas d'acte criminel ou de pillage n'a par ailleurs été signalé dans les zones évacuées, a précisé l'agent Richard.

Le nouveau périmètre d'évacuation à Lac-Mégantic

Avis de faire bouillir l'eau maintenu

L'avis de faire bouillir l'eau potable est maintenu jusqu'à nouvel ordre par les autorités. Le porte-parole de la SQ, qui prenait part au point de presse, n'a pas livré de nouveau bilan des victimes, qui s'établit actuellement à 13 morts et une cinquantaine de disparus.

Selon les autorités civiles, aucune trace d'hydrocarbure n'a été décelée dans l'eau potable à Lac-Mégantic et la qualité de l'air est bonne.

Pendant ce temps, sur les lieux du déraillement, les inspecteurs et enquêteurs peuvent accéder aux lieux du drame pour accomplir leur travail. Certains endroits restreints présentent cependant toujours des risques d'incendie, selon le chef des pompiers de Lac-Mégantic, Denis Lauzon.

Le Bureau de la sécurité des transports a pour sa part présenté mardi matin les premières constatations de son examen des boîtes noires.

Les industries de la ville demeurent fermées

En ce qui a trait à la cinquantaine d'entreprises et d'usines qu'abrite Lac-Mégantic, elles devront rester fermées jusqu'à nouvel ordre, selon la mairesse Roy-Laroche, ce qui prive par ailleurs des centaines de citoyens de leur travail pour une durée indéterminée.

Les autorités doivent d'abord compléter une évaluation du système d'égouts et redémarrer l'usine d'épuration des eaux avant de permettre la reprise de l'activité dans le parc industriel de Lac-Mégantic.

Pour suivre notre couverture en direct à partir d'un appareil mobile, cliquez ici.

INOLTRE SU HUFFPOST

La tragédie de Lac-Mégantic fait le tour du monde (Unes des journaux prises sur le site de Newseum)
Lac-Mégantic après la tragédie
Explosion d'un train à Lac-Mégantic