NOUVELLES

La Bourse de Toronto clôture en hausse avec l'aide des titres miniers

09/07/2013 04:53 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a enregistré mardi un solide gain, les investisseurs ayant continué à mettre la main sur les titres miniers, dont la valeur avait diminué ces derniers temps.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 88,22 points pour clôturer à 12 297,09 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,3 cent US à 95 cents US. Les mises en chantiers ont progressé davantage que prévu au mois de juin, a indiqué en matinée la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

En outre, le Fonds monétaire international a révisé à la hausse sa prévision pour la croissance économique du Canada cette année, la faisant passer de 1,5 pour cent à 1,7 pour cent.

Les indices américains ont aussi progressé mardi, au lendemain de la publication des plus récents résultats trimestriels d'Alcoa, qui a affiché lundi, après la fermeture des marchés, un bénéfice supérieur aux attentes des analystes. L'action du géant de l'aluminium a malgré tout cédé mardi un cent US à 7,91 $ US à la Bourse de New York.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné mardi 75,65 points à 15 300,34 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 19,43 points à 3504,26 points et que l'indice élargi S&P 500 a gagné 11,85 points à 1652,31 points.

À Toronto, les titres du secteur minier ont profité de l'intérêt des chasseurs d'aubaines pour une deuxième journée consécutive.

Un recul de la demande pour les ressources naturelles a fait retraiter le secteur des métaux de base du TSX de 32 pour cent depuis le début de l'année. Le secteur aurifère a fait encore pire, avec une baisse de 47 pour cent. Ses pertes se sont accélérées quand la Réserve fédérale des États-Unis a signalé qu'elle pourrait réduire la cadence de son programme d'achats obligataires mensuels plus tard cette année.

Mardi, le groupe des métaux de base a avancé de 2,67 pour cent, même si le cours du cuivre a reculé de 3 cents US à 3,06 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. L'action de HudBay Mineral (TSX:HBM) a grimpé de 19 cents à 6,83 $ et celle de Teck Ressources (TSX:TCK.B) a avancé de 1,21 $ à 22,39 $.

Les titres des transporteurs ferroviaires ont avancé après avoir perdu quelques plumes lundi, dans la foulée du déraillement catastrophique d'un train à Lac-Mégantic, ce week-end. L'explosion causée par l'accident a entraîné la mort de 15 personnes — une cinquantaine d'autres sont portées disparues — et soulève certaines questions quant au transport de pétrole brut par voie ferrée.

L'action du Canadien National (TSX:CNR) a pris 1,21 $ à 103,94 $, tandis que celle du Canadien Pacifique (TSX:CP) s'est adjugée 1,79 $ à 128,48 $.

Le secteur aurifère a gagné environ 0,9 pour cent, le cours du lingot d'or s'étant apprécié de 11 $ US à 1245,90 $ US l'once à New York.

Les actions du secteur de l'énergie ont aussi pris du mieux, progressant dans l'ensemble de 1,1 pour cent. Le cours du pétrole a gagné 39 cents US pour terminer à 103,53 $ US à la Bourse des matières premières de New York, un sommet de 14 mois. La hausse du prix de l'or noir est notamment attribuable aux tensions politiques en Égypte.

L'action de Canadian Oil Sands (TSX:COS) a laissé 97 cents à 19,81 $, tandis que celle de la Pétrolière Impériale (TSX:IMO) s'est améliorée de 80 cents à 42,58 $.

PLUS:pc