NOUVELLES

Japon : le directeur de la centrale de Fukushima succombe à un cancer

09/07/2013 09:55 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT

Masao Yoshida, l'homme qui a mené les opérations d'urgence visant à stabiliser la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, est mort mardi d'un cancer de l'oesophage. Il avait 58 ans.

Le porte-parole de l'entreprise Tokyo Electric Power, Yoshimi Hitosugi, a indiqué que M. Yoshida était décédé dans un hôpital de Tokyo. L'entreprise affirme que la mort de l'homme n'est pas liée à son exposition aux radiations.

M. Yoshida a été aux premières loges des opérations visant à stabiliser la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, lourdement endommagée par le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011.

Cette catastrophe naturelle avait engendré un arrêt des systèmes de refroidissement de la centrale et causé la fusion des réacteurs, en plus de causer d'importantes fuites radioactives.

M. Yoshida a déjà confié qu'il avait cru être à deux doigts de la mort pendant une partie des opérations d'urgence, qui l'ont amené à travailler à proximité des réacteurs en fusion.

Celui qui était apprécié de ses collègues était aussi reconnu pour son franc-parler. Le premier ministre japonais qui était au pouvoir pendant la catastrophe, Naoto Kan, avait dit de lui qu'il était une personne en qui il pouvait avoir confiance.

Masao Yoshida travaillait pour Tokyo Electric Power depuis 1979. Il a effectué différentes tâches au sein de la filiale nucléaire de l'entreprise avant de devenir directeur de la centrale de Fukushima Daiichi, un an seulement avant la catastrophe.


Associated Press

PLUS:rc