NOUVELLES

Contamination de la rivière Chaudière : la conduite temporaire installée à Lévis

09/07/2013 07:36 EDT | Actualisé 08/09/2013 05:12 EDT


La construction d'une nouvelle canalisation temporaire pour approvisionner en eau cinq secteurs de la Ville de Lévis a été complétée mardi soir.

La présence d'hydrocarbures dans la rivière Chaudière à la suite de la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic a forcé les autorités à adopter cette mesure exceptionnelle.

Une conduite de surface de 1,7 kilomètre et six pompes permettront de puiser temporairement l'eau de la rivière Beaurivage pour l'acheminer à l'usine de traitement d'eau de Charny.

La Ville a pris cette décision exceptionnelle après que le ministère de l'Environnement l'eut informée qu'une certaine quantité d'hydrocarbures déversée dans la rivière Chaudière à Lac-Mégantic avait traversé les estacades mises en place à Saint-Georges.

Le travail colossal a nécessité l'apport d'une dizaine d'ouvriers depuis dimanche. Des travaux de déboisement ont été nécessaires pour l'installation des conduites temporaires provenant de Montréal. La Ville a également dû obtenir des autorisations spéciales du ministère de l'Environnement.

Comme la Ville de Lévis a dû puiser dans ses réserves d'eau potable pour continuer d'alimenter ses résidents, les citoyens des secteurs de Charny, de Breakeyville, de Saint-Rédempteur, de Saint-Nicolas et de Saint-Étienne-de-Lauzon doivent toujours réduire leur consommation d'eau potable jusqu'à nouvel ordre. La mesure touche environ 55 000 résidents.

Plus de 100 000 litres de pétrole se sont déversés dans le lac Mégantic à la suite du déraillement de train de la compagnie Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA).

PLUS:rc