NOUVELLES

Berlin se met à table: tournée gastronomique de la capitale allemande

10/07/2013 09:54 EDT
Getty Images
Franzosischer Dom, Gendarmenmarkt, Berlin, Germany

Berlin n’a d’autre choix que d’être à la hauteur de sa réputation. En plus d’être le siège du gouvernement fédéral et l’un des principaux centres économiques de l’Allemagne, cette ville attire depuis toujours les marginaux au mode de vie alternatif. On pourrait en dire autant de sa scène culinaire, soumise à toutes les influences.

À Berlin, il est facile de retrouver le menu typique des Biergarten, or le nombre d’établissements « ethniques » de la capitale ne cesse d’augmenter. Si vous êtes en quête de cuisine japonaise ou péruvienne, par exemple, vous n’aurez aucun problème à vous sustenter. La haute cuisine n’est pas en reste puisque l’Allemagne se classe désormais au troisième rang des pays comptant le plus de restaurants étoilés par le Guide Michelin, derrière le Japon et la France. Ceux qui croient que la gastronomie allemande se limite aux saucisses et à la bière bon marché devront se rendre à l’évidence.

Cela dit, Berlin est beaucoup plus qu’une destination propice aux découvertes gustatives. Cette ville est véritablement à l’avant-garde des nouvelles tendances. Sa situation géographique privilégiée n’est pas étrangère à ce phénomène. En effet, la mer du Nord l’approvisionne en poissons frais, la Forêt-Noire lui fournit quantité de champignons sauvages et la Bavière l’alimente en fromages crémeux. Apprêtés par des chefs rivalisant de créativité, ces ingrédients régionaux sont en mesure de nourrir à la fois le corps et l’esprit.

Berlin se met à table: tournée gastronomique de la capitale allemande

Végétariens s’abstenir

Berlin n’est pas exactement réputée pour ses salades, alors la clientèle du Grill Royal peut s’adonner aux plaisirs carnivores sans aucun remords. La carte de cet établissement plutôt chic rend hommage au bœuf sous toutes ses formes. Servi en entrée sur un lit de laitue marinée, le filet mignon bien juteux cède facilement à la pression de la fourchette. Les pièces de viande de haute qualité, provenant de l’Australie, du Nebraska, du Canada et de l’Argentine, sont exposées à la vue de tous dans des réfrigérateurs vitrés. La salle à manger décorée d’antiquités convient parfaitement à la dégustation de saucisson de chevreuil et d’épaule de sanglier sauvage. Les plats du Grill Royal sont habituellement accompagnés d’asperges blanches, de petites feuilles de chou frisé (la nouvelle tendance mondiale) ou d’autres légumes de saison.

Diplomatie internationale

Lorsque deux grandes traditions culinaires s’entrechoquent, le résultat peut être savoureux. Au restaurant Dos Palillos, les tapas espagnols se marient agréablement aux saveurs japonaises. Les menus dégustation de 12 ou 16 plats sont un pur délice. Il se peut que certains ingrédients vous laissent perplexe, alors faites confiance aux chefs et laissez-vous séduire par leur enfilade de petites bouchées. Onsen tamago (œufs cuits à basse température) ou escargots de mer aux algues marinées? Vos papilles gustatives seront à la fois juge et juré.

Dans la même veine, le restaurant Hartmann’s fusionne le meilleur des influences française et germanique pour créer ce qu’on pourrait qualifier de « nouvelle cuisine allemande ». Son chef Stephan Hartmann s’est d’ailleurs mérité une étoile Michelin. Celui-ci n’hésite pas à accompagner ses plats principaux d’ingrédients aussi communs que le chou et les spätzle (sortes de nouilles aux œufs locales). Son expertise fait de ces mets traditionnels une expérience gastronomique hors du commun.

Les joies du marché

Pour comprendre d’où vient l’effervescence de la scène culinaire de Berlin, il faut découvrir ses marchés en plein air. Chaque samedi, les étals de Wittenbergplatz proposent un éventail de produits locaux allant du jus de cerise aigre au pain de seigle foncé. Au marché turc, la découverte passe par le grignotage. Entre deux allées, essayez par exemple les gözleme (crêpes fourrées à la viande, au fromage ou aux légumes). Faites le plein d’olives Kalamata, de hummus et de kebabs, et vous aurez tout ce qu’il faut pour pique-niquer ! Au marché fermier de Kollwitzplatz, occupant quatre rues entières, vous trouverez les chocolats artisanaux de Martin Franz, des saucisses grillées, des fruits biologiques et beaucoup d’autres produits assez difficiles à ramener en avion. Il est donc préférable de vous régaler sur place.

Pour l’amour des desserts

Le café accompagné d’une tranche de gâteau est une tradition bien enracinée dans la culture allemande. Berlin offre d’ailleurs un choix inégalé en matière de cakes (Kuchen) et de pâtisseries en tout genre. De nombreux établissements attendent le visiteur au détour, à commencer par le Café Buchenwald, en activité depuis 160 ans. Ne manquez pas son gâteau au chocolat et aux noisettes, à défaut d’essayer ses Herrentorte à trois étages. Si vous êtes parmi les rares personnes à ne pas aimer le chocolat, laissez-vous alors tenter par ses gâteaux roulés et cuits à la broche (Baumkuchen). Bien entendu, la spécialité bavaroise qu’est le strudel aux pommes est au menu presque partout. Il est difficile de savoir qui fait les meilleurs strudels berlinois, compte tenu de la compétition féroce. Chose certaine, l’Einstein Stammhaus tire très bien son épingle du jeu. (Si le décor de ce café vous paraît familier, c’est que vous l’avez vu dans le film Inglourious Basterds de Quentin Tarantino.)

Le café règne en maître

À prime abord, le café se retrouve dans toutes les villes du monde et il se peut que vous en soyez blasé. Mais sachez qu’à Berlin, les établissements qui le servent sont l’épicentre de la vie sociale et intellectuelle depuis plusieurs décennies. De nos jours, la capitale allemande se distingue par ses baristas agiles, qui savent donner le ton et préparer une tasse parfaite. Près de Mauer Park, les amateurs de java apprécieront l’intimité du comptoir Bonanza Coffee Heroes. On peut dire que le café y est littéralement un art, puisque ses baristas créent des ornements et des caricatures à même la mousse de lait. Si vous êtes en quête d’exotisme, rendez-vous plutôt au Tres Cabezas, connu pour sa fabuleuse sélection de grains importés d’Amérique latine.