NOUVELLES

White dit que Silva-Weidman 2 sera le plus gros combat dans l'histoire de l'UFC

08/07/2013 05:02 EDT | Actualisé 07/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - C'est un Dana White plein d'enthousiasme qui commence à planifier Silva-Weidman 2.

«Ce sera le plus gros combat dans l'histoire de l'UFC,» a mentionné le président de l'organisation à La Presse canadienne, à partir de Las Vegas.

Le plus gros car Chris Weidman a surpris Anderson Silva, samedi dernier, et aussi en raison de la façon dont le champion des poids moyens a perdu son titre.

Silva, 38 ans, perdait pour la première fois en 17 combats de l'UFC. Il a nui à sa cause en faisant le clown. Comme il l'avait déjà fait récemment, il a baissé sa garde et a défié son adversaire de le frapper.

Dans le passé, les réflexes de Silva lui ont évité les ennuis mais cette fois, il a subi un bon coup au deuxième round et Weidman a ajouté des coups avec le champion sur le dos, ce qui a mené à l'intervention de l'arbitre Herb Dean.

Certains avaient prévu le résultat surprise dont Georges St-Pierre, qui règne chez les mi-moyens.

Weidman, 29 ans, portait sa fiche à 10-0. Il a reçu une bourse de base de 24 000 $, le même montant pour avoir gagné et 50 000 $ pour une mise hors de combat.

Silva (33-5) a empoché 600 000 $, auxquels se seraient ajoutés 200 000 $ s'il avait gagné. Les revenus du Brésilien vont toutefois beaucoup augmenter avec des bonus et une portion des revenus de la télé à la carte.

Weidman, de Long Island, est invaincu en six affrontements de l'UFC. Le diplômé de Hofstra (une majeure en psychologie et une maîtrise en éducation physique) a aussi brillé en lutte olympique dans la NCAA.

La plupart de ceux qui croyaient aux chances de Weidman invoquaient justement son passé de lutte mais c'est debout que le dur cogneur Silva a été battu, pour ne pas avoir pris son rival au sérieux.

Silva est depuis longtemps d'humeur changeante, et White lui a déjà reproché son attitude suffisante. Il l'a même déjà placé dans une catégorie de poids plus haute, pour le mettre au défi.

Silva a logé 14 des 24 coups d'impact qu'il a tentés, samedi, alors que Weidman a touché la cible avec force 16 fois sur 34.

Le Brésilien domine toutefois l'UFC avec un taux de réussite de 67,5 pour cent, et comme bien des amateurs, White s'attend à ce que Silva soit beaucoup plus concentré la prochaine fois, quand s'écrira la suite de cette histoire.

PLUS:pc