NOUVELLES

Un envoyé de l'ONU presse le Soudan du Sud à faire respecter les droits humains

08/07/2013 08:26 EDT | Actualisé 07/09/2013 05:12 EDT

L'envoyé de l'Organisation des Nations unies (ONU) au Soudan du Sud presse le pays à agir contre l'escalade des combats dans le sud-est et les violations des droits de la personne par des groupes armés et les forces de sécurité gouvernementales.

Hilde Johnson a affirmé lundi au Conseil de sécurité de l'ONU que le Soudan du Sud a fait des progrès depuis son indépendance, il y a deux ans. Toutefois, le gouvernement doit se pencher sérieusement sur les causes profondes de la violence historique, promouvoir la réconciliation nationale et améliorer ses relations avec le Soudan, ce qui constituerait la clé du développement du pays.

Le Soudan du Sud est un état indépendant depuis le 9 juillet 2011 en vertu d'un traité de paix de 2005 qui mettait fin à des décennies de guerre entre musulmans du Nord et chrétiens et animistes du Sud. Les affrontements ont tué deux millions de personnes.

PLUS:pc