NOUVELLES

Les coûts de restructuration forcent Alcoa à afficher une perte au 2e trimestre

08/07/2013 04:30 EDT | Actualisé 07/09/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Alcoa a creusé sa perte du deuxième trimestre, ce qu'elle a notamment attribué à la faiblesse des prix de l'aluminium, mais ses résultats se sont malgré tout avérés supérieurs aux attentes des analystes en excluant les coûts de restructuration et légaux.

La société continue de s'attendre à de solides ventes pour les produits en aluminium utilisés dans la construction d'automobiles et d'avions.

La perte d'Alcoa s'est chiffrée à 119 millions $ US, soit 11 cents US par action, pour le trimestre d'avril à juin. En comparaison, sa perte s'était élevée à 2 millions $ US, soit zéro cent par action, à la même période un an plus tôt.

En excluant les éléments non récurrents comme les coûts de restructuration, Alcoa aurait engrangé un bénéfice de 7 cents US par action, soit un cent de plus que ce qu'attendaient les analystes interrogés par FactSet.

Ses revenus ont chuté de deux pour cent, à 5,85 milliards $, en phase avec les projections des analystes.

Ce dévoilement d'Alcoa marque le début non officiel de la période des résultats de deuxième trimestre. Alcoa est la première société des 30 valeurs industrielles du Dow Jones à divulguer ses résultats.

Les prix au comptant pour l'aluminium ont chuté d'environ dix pour cent durant le trimestre. Les faibles prix ont affecté les activités des mines d'aluminium et des fonderies d'Alcoa.

Néanmoins, Alcoa a rapporté des profits records dans les activités dites en aval de ventes de feuilles d'aluminium et de pièces pour notamment les automobiles et les avions.

Le président et chef de la direction, Klaus Kleinfeld, a affirmé que l'entreprise avait généré une «performance d'exploitation remarquable» considérant le glissement des prix des métaux.

Alcoa a dit avoir épargné 539 millions $ en améliorant la productivité dans la première moitié de 2013, en route vers l'objectif pour l'année de 750 millions $.

Concernant les questions juridiques, Alcoa est encore en négociations avec le département américain de la Justice et la Securities and Exchange Commission (SEC) à propos d'allégations de versements de millions en pots-de-vin visant à ce que Aluminum Bahrain BSC, ou Alba, paie des surplus pour les matériaux de base.

L'entreprise a dit avoir proposé de régler le litige en versant 103 millions $ au département de la Justice, et a retenu une charge équivalente à son plus récent trimestre. Alcoa a indiqué que la SEC avait rejeté une offre de règlement de 60 millions $. Elle a précisé que tout paiement au gouvernement serait étalé sur plusieurs années.

L'action d'Alcoa (NYSE:AA) a augmenté de 11 cents, ou 1,4 pour cent, lundi, pour terminer la séance régulière à 7,92 $ avant le dévoilement des résultats financiers. Le titre reculait de deux cents dans les transactions d'après-séance.

PLUS:pc