NOUVELLES

Le secteur de l'énergie a aidé la Bourse de Toronto à clôturer en hausse

08/07/2013 05:24 EDT | Actualisé 07/09/2013 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en hausse lundi, les investisseurs ayant jeté leur dévolu sur les actions dont le cours a dégringolé ces derniers temps, particulièrement dans les secteurs de l'énergie et des services publics.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 73,96 points pour terminer la séance à 12 208,87 points.

Le dollar canadien s'est apprécié de 0,07 cent US à 94,7 cents US dans la foulée de la publication d'un rapport de Statistique Canada faisant état d'une hausse de 4,5 pour cent de la valeur des permis de bâtir émis en mai par rapport au mois précédent. Les analystes s'attendaient plutôt à un recul d'environ 10 pour cent.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi engrangé des gains lundi, après la publication, vendredi dernier, de meilleures données que prévu sur le marché de l'emploi pour le mois de juin.

La moyenne des valeurs industrielles Dow Jones a gagné 88,85 points à 15 224,69 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a avancé de 5,45 points à 3484,83 points et que l'indice élargi S&P 500 a avancé de 8,57 points à 1640,46 points.

Sur le TSX, les actions des transporteurs ferroviaires ont reculé dans la foulée d'un déraillement catastrophique de train à Lac-Mégantic, ce week-end. L'explosion causée par l'accident a entraîné la mort de 13 personnes — une quarantaine d'autres sont portées disparues — et soulève certaines questions quant au transport de pétrole brut par voie ferrée.

Des analystes ont observé que l'augmentation du transport de brut ces derniers temps avait été profitable pour le Canadien National (TSX:CNR) et le Canadien Pacifique (TSX:CP). L'action du CN a perdu 73 cents à 102,73 $ tandis que celle du CP a cédé 52 cents à 126,69 $. Entre-temps, le titre de l'exploitant de pipelines TransCanada (TSX:TRP) a gagné 82 cents à 46,41 $.

Le secteur des services publics du TSX a avancé lundi de près de trois pour cent. Ce groupe, comme tous ceux qui sont plus sensibles aux variations des taux d'intérêt, a subi une certaine pression depuis le mois de mai, lorsque le président de la Réserve fédérale des États-Unis a indiqué que la banque centrale pourrait réduire la cadence de son programme d'achats obligataires. Ces déclarations ont eu pour effet de faire grimper les rendements des obligations.

Après avoir grimpé de sept pour cent la semaine dernière, le prix du pétrole brut a glissé lundi de 8 cents US à 103,14 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Mais le secteur de l'énergie de Toronto a tout de même pris un peu moins d'un pour cent et l'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a gagné 47 cents à 31,60 $.

Le secteur de la finance a aussi progressé de 0,75 pour cent. L'action de la Financière Manuvie (TSX:MFC) s'est emparée de 59 cents à 17,89 $, après avoir touché en cours de séance un nouveau sommet de 17,94 $ pour les 52 dernières semaines.

Les titres du secteur minier ont reculé de 0,13 pour cent dans l'ensemble lundi, le cours du cuivre ayant pourtant avancé de 3 cents US à 3,10 $ US la livre à New York.

Le secteur aurifère du parquet torontois a pour sa part cédé 1,5 pour cent, même si le prix du lingot a gagné 22,20 $ US à 1234,90 $ US l'once. L'action de Goldcorp (TSX:G) a effacé 55 cents à 24,91 $, tandis que celle de Kinross Gold (TSX:K) a échappé 13 cents à 4,85 $.

PLUS:pc