NOUVELLES

La juge fédérale ordonne à la NFL et aux joueurs retraités de négocier

08/07/2013 06:42 EDT | Actualisé 07/09/2013 05:12 EDT

PHILADELPHIE - La NFL et les joueurs retraités doivent tenter de négocier afin de déterminer si les plaintes déposées dans le dossier des commotions cérébrales doivent être traitées en cour ou en arbitrage, a indiqué une juge fédérale lundi.

La juge de district américaine Anita B. Brody, de Philadelphie, prévoyait rendre sa décision le 22 juillet dans la bagarre juridique qui implique plus de 4200 joueurs retraités et qui pourrait coûter plusieurs milliards de dollars américains.

Elle a plutôt ordonné que les deux parties participent à une séance de médiation supervisée par le juge fédéral à la retraite Layn Phillips. Les retraités veulent obtenir le droit de poursuivre la ligue, tandis que la NFL estime que les requêtes doivent être traitées en arbitrage en vertu de la nouvelle convention collective.

Brody a demandé qu'un rapport sur la progression de la médiation lui soit livré le 3 septembre, tout en plaçant un bâillon sur les avocats affectés au dossier. Les deux parties ont accepté les recommandations.

Plusieurs ex-joueurs disent qu'ils souffrent de démence, de la maladie d'Alzheimer et d'autres maladies neurologiques, qui seraient attribuables aux commotions cérébrales encaissées sur le terrain. La ligue insiste pour dire que la sécurité de ses joueurs a toujours été sa priorité.

PLUS:pc