NOUVELLES

Zimbabwe: le premier ministre se dit prêt pour un scrutin en juillet

07/07/2013 01:18 EDT | Actualisé 06/09/2013 05:12 EDT

MARONDERA, Zimbabwe - Le premier ministre du Zimbabwe soutient que son parti sera prêt pour le scrutin du 31 juillet, même s'il s'inquiète du fait que les élections se tiendront avant que la mise en place des réformes démocratiques ne soient complétées.

Devant des partisans réunis pour donner le coup d'envoi à sa campagne électorale de trois semaines, Morgan Tsvangirai a déclaré dimanche qu'il se devait d'accepter ce scrutin hâtif.

C'était la première fois que M. Tsvangirai confirmait officiellement qu'il se plierait à la date du 31 juillet fixée par son rival, le président Robert Mugabe.

Il a affirmé qu'il avait ressenti la soif de changement des Zimbabwéens, qui souhaitent selon lui se sortir au plus vite de la crise politique et économique provoquée par la gestion du parti de M. Mugabe, le Zanu-PF.

Morgan Tsvangirai a lancé que les citoyens du Zimbabwe avaient hâte de montrer la porte à son adversaire.

Le président Mugabe dirige les destinées du pays africain depuis son accession à l'indépendance, en 1980.

PLUS:pc