NOUVELLES

Des Montréalais manifestent en solidarité avec le mouvement populaire en Égypte

07/07/2013 03:26 EDT | Actualisé 06/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Environ 400 personnes étaient attendues dimanche après-midi au Square Phillips, à Montréal, pour manifester contre les Frères musulmans et exprimer leur appui au mouvement populaire en Égypte.

Le climat reste explosif en Égypte depuis que l'armée a chassé du pouvoir le président islamiste Mohammed Morsi, mercredi. Des affrontements entre les pro et les anti-Morsi ont fait au moins 36 morts et plus de 1000 blessés à travers le pays il y a deux jours.

L'un des organisateurs de la manifestation montréalaise, Fadi Vishay, veut attirer l'attention sur la situation qui prévaut actuellement en Égypte et dénoncer les Frères musulmans.

Il insiste pour dire que la destitution de Mohammed Morsi n'était pas un «coup d'État», affirmant que «plus de 80 pour cent» de la population en avait assez du comportement «fasciste» de l'ancien gouvernement.

Selon M. Vishay, les Frères musulmans, qu'il qualifie de «terroristes», ne respectent pas les droits fondamentaux de la population égyptienne et sont les seuls responsables de la violence en Égypte, l'armée ne faisant que son travail pour «diminuer la violence au maximum».

Fadi Vishay, dont certains proches vivent toujours en Égypte, croit que des compromis seront nécessaires pour rétablir la paix, mais refuse une autre option que celle d'un État laïque et inclusif pour y arriver.

PLUS:pc