NOUVELLES

Dan Martin remporte la 9e étape du TDF, Chris Froome conserve le maillot jaune

07/07/2013 11:45 EDT | Actualisé 06/09/2013 05:12 EDT

BAGNERES-DE-BIGORRE, France - L'Irlandais Dan Martin a coiffé le Danois Jakob Fuglsang au fil d'arrivée de la neuvième étape du Tour de France, dimanche, et le favori Chris Froome a repoussé de nombreuses attaques dans les Pyrénées pour conserver son maillot jaune.

Martin, de l'équipe Garmin-Sharp, et Fuglsang étaient au coude-à-coude jusqu'en fin d'épreuve, et Martin a puisé dans ses réserves pour s'éloigner du Danois avec environ 150 mètres à parcourir.

Froome avait lancé une irrésistible attaque dans la dernière ascension pour s'adjuger la huitième étape samedi, et il s'était alors forgé une avance de près de deux minutes au classement général devant le double champion du Tour de France Alberto Contador — et de quatre minutes sur le champion de 2010 Andy Schleck.

Froome a préservé son coussin devant ses rivaux après avoir franchi les 168,5 kilomètres séparant Saint-Girons de Bagnères-de-Bigorre, dans le sud-ouest de la France.

Le coéquipier de David Veilleux chez Europcar, Pierre Rolland s’est échappé jusqu’à 40 kilomètres de l'arrivée dans un groupe de quatre, ce qui lui a permis de s’emparer seul du maillot à pois — qu’il partageait jusqu'ici avec Froome. Veilleux, de son côté, a terminé la deuxième étape des Pyrénées au 71e rang à 20:26 du gagnant.

«Là j’ai compris c’était quoi le Tour de France, s’est exclamé le cycliste québécois. Au départ, j’espérais être de l’échappée, mais je me suis vite rendu compte que ça allait être impossible avec les grimpeurs. C’est la course la plus difficile de ma carrière. La vitesse moyenne était de 55 km/h, et parfois même 60, c’était infernal avec ces montées. Je me suis finalement accroché pour m’assurer d’être dans les délais.»

Ryder Hesjedal, de Victoria, en C.-B., a glissé en 41e position au classement général à 26 minutes et huit secondes de Froome, tandis que Veilleux, de Cap-Rouge, occupe maintenant le 132e échelon à 1:29,26. L'autre cycliste canadien inscrit au Tour de France, Svein Tuft, de Langley, en C.-B., a chuté au 173e rang.

Lundi, ça sera une journée de repos pour les cyclistes qui s’attaqueront dès le lendemain à une étape de 197 kilomètres entre St-Gildas-des-Bois et Saint Malo.

«On va profiter de cette journée de repos pour recharger les piles, a lancé Veilleux. Les prochaines étapes seront sur le plat, et si l’opportunité se présente, on va tenter de remporter une étape sinon, on va aider Pierre (Rolland) à conserver son maillot à pois.»

PLUS:pc