NOUVELLES

Une cinquantaine d'incendies de forêt sont toujours actifs au Québec

07/07/2013 05:26 EDT | Actualisé 06/09/2013 05:12 EDT
Shutterstock
burning flame or fire isolated...

QUÉBEC - Une cinquantaine d'incendies de forêt étaient toujours actifs, dimanche, sur le territoire du Québec, au nord du 49e parallèle.

Les précipitations tombées sur les régions de l'Abitibi, de la Baie-James et du nord du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont toutefois contribué à limiter la progression de ces incendies, considérés comme hautement préoccupants.

Éprouvées ces derniers jours par les incendies, les infrastructures électriques et tout le réseau du secteur de la Baie-James sont fonctionnels. La ligne de transport desservant le village d'Eastmain a aussi été réactivée. Une centaine de personnes évacuées ont d'ailleurs pu réintégrer leur village par voie aérienne, dimanche, à partir de Val-d'Or.

Ces améliorations rendront possibles l'organisation de convois de ravitaillement et la réouverture de certaines routes.

D'autres secteurs demeurent critiques et sous haute surveillance, notamment sur la Côte-Nord, au nord-est de Sept-Îles et dans la région de Wemindji, une communauté crie du Nord-du-Québec. Hydro-Québec y surveille ses installations et des interventions pourraient être nécessaires pour assurer leur protection.

Pas moins de 590 pompiers forestiers, appuyés par 14 avions-citernes et 65 hélicoptères, ont été mobilisés jusqu'à maintenant. Des pompiers d'autres provinces canadiennes et du New Hampshire ont été appelés en renfort.

La Colombie-Britannique, entre autres, a consenti à envoyer 105 pompiers forestiers pour renforcer les effectifs et accorder un peu de répit à des équipes qui travaillent depuis 25 jours consécutifs.

Afin d'éviter de nouveaux foyers d'incendie, l'interdiction de faire des feux à ciel ouvert est maintenue pour le Nord-du-Québec, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et la Côte-Nord.