NOUVELLES

Plusieurs objets de Halle Berry vendus aux enchères à Montréal

06/07/2013 05:48 EDT | Actualisé 05/09/2013 05:12 EDT

MONTRÉAL - Deux coupe-ongles, une brosse à cheveux et un lit grand format font partie des objets vendus aux enchères ayant appartenu à l'actrice Halle Berry et à son ex-copain québécois.

Halle Berry, l'une des plus grandes vedettes de Hollywood, possédait un appartement en copropriété dans le Vieux-Montréal, ainsi qu'une résidence dans les Laurentides.

Elle a cependant décidé de mettre plusieurs centaines d'objets aux enchères après avoir rompu avec le mannequin Gabriel Aubry.

Plus de 400 objets sont ainsi disponibles, allant du divan antique au tapis en peau de zèbre, en passant par une vieille raquette de tennis et une barrette à cheveux.

Une bouteille de vin vide et un pot d'arachides avec écales peuvent également être achetés.

Patrick Blaizel, qui dirige la maison responsable la vente aux enchères, affirme que des collectionneurs ont manifesté un vif intérêt et qu'il a reçu des demandes de partout sur la planète.

Selon lui, des objets comme les coupe-ongles, qui se vendraient normalement 5 $, pourraient trouver preneur pour 100 $. Il s'attend également à ce que le lit, un article vieux de 200 ans et importé d'Inde où il a été fabriqué à la main, soit vendu bien plus cher.

Il n'est cependant pas en mesure de dire si le célèbre ex-couple y a déjà dormi.

«Je n'ai aucune idée de l'utilisation qui a été faite de ces objets», a-t-il dit.

«Tout ce que je sais, c'est que j'ai mis la main dessus. Dieu seul sait ce à quoi ils ont servi auparavant.»

Les objets étaient exposés samedi, attirant un bon nombre de visiteurs. Ceux-ci n'étaient cependant pas tous au courant que les objets ont appartenu à la vedette américaine.

Cindy Romanick est venue des Laurentides pour jeter un oeil aux articles. Elle s'est dite plus intéressée par les objets accrochés aux murs que par le fait que ceux-ci aient appartenu à Halle Berry.

Elle a trouvé certains masques décoratifs particulièrement intéressants, mais elle craint que les prix ne gonflent trop.

«Cela pourrait être trop cher simplement parce qu'ils lui appartenaient, alors nous verrons», a-t-elle dit. «J'aimerais savoir à quel prix le lit sera vendu.»

Les enchères débuteront à 13 h, dimanche. Les internautes peuvent également y participer en ligne.

PLUS:pc