DIVERTISSEMENT

Festival d'été de Québec: Chanson sous la pluie en ouverture sur les Plaines (PHOTOS)

05/07/2013 01:30 EDT | Actualisé 03/09/2013 05:12 EDT
Marc Young

C'est en chanson et sous la pluie que le coup d'envoi du 46e Festival d'été de Québec a été donné, jeudi soir, sur les plaines d'Abraham. Le spectacle Quand le Québec chante a été livré par six figures emblématiques de la chanson québécoise.

Laurence Jalbert, Paul Piché, Michel Rivard, Daniel Lavoie et Richard Séguin accompagnés de 400 choristes du Grand Chœur, venant de tous les coins du Québec, ont offert plus de deux heures de grands succès, interprétés tour à tour par chacun de leurs auteurs.

Luce Dufault a quant à elle rendu hommage à Edith Piaf avec trois interprétations : La vie en rose, Mon Dieu et Non je ne regrette rien.

Le spectacle s'est déroulé sous la pluie intermittente. Les artistes y ont d'ailleurs fait référence à plusieurs reprises.

« Vous êtes beaux à voir, merci d'être ici, même avec la pluie, merci à la place que vous faites à nos chansons, vous faites en sorte que nos chansons ne sont pas muettes » - Richard Séguin.

Il aura toutefois fallu près d'une dizaine de chansons avant que la foule un peu clairsemée ne se chauffe un peu à l'énergie des artistes qui ont livré leurs performances avec intensité, dans le plaisir manifeste de partager la scène avec le Grand Choeur.

Durant le spectacle, si le choeur apportait une puissance évidente aux chansons, les 400 voix ont à quelques reprises englouti celles des chanteurs dont certaines paroles nous échappaient alors.

Néanmoins, Je voudrais voir New York, Journée d'Amérique, Je voudrais voir la mer, L'escalier, Mon Joe, entre autres, comptaient de beaux arrangements pour chœur qui ont suscité l'enthousiasme du public.

Le spectacle qui laissait peu de place à l'interaction entre les artistes et dont le manque d'enchaînements entre les chansons a peut-être contribué à couper le rythme s'est terminé sur une bonne note quand tous les artistes ont partagé la scène pour interpréter quatre dernières chansons.

Quand le Québec chante a pris fin vers 11 h 20 dans un frisson d'appartenance au Québec avec une belle interprétation des Gens de mon pays de Vigneault, par les six chanteurs réunis.

INOLTRE SU HUFFPOST

Festival d'été de Québec - 5 juillet 2013