NOUVELLES

Devant une menace de boycott, les équipes sont invitées à respecter les exigences

05/07/2013 10:09 EDT | Actualisé 04/09/2013 05:12 EDT

NURBURGRING, Allemagne - Réagissant à la menace des pilotes de boycotter le Grand Prix d'Allemagne de F1 si le problème des pneumatiques persiste, Pirelli a demandé aux équipes de respecter les exigences de l'utilisation des pneus.

Le manufacturier de pneus souhaite que toutes les équipes respectent scrupuleusement les limites de pression de gonflage et cessent la permutation de pneus de gauche à droite et vice versa.

La Fédération internationale de l'automobile a annoncé qu'il était de la responsabilité de chaque équipe de se conformer à ces exigences.

En fin de journée jeudi, l'Association des pilotes de Grands Prix de F1 a annoncé que les pilotes pourraient se retirer si le problème avec les pneus persiste en Allemagne.

Les pneus ont posé problème la semaine dernière au Grand Prix de Grande-Bretagne, lorsque cinq monoplaces ont subi des crevaisons. Cela incité les pilotes à faire connaître leurs inquiétudes pour leur propre sécurité ainsi que celle des responsables de piste et des amateurs.

Ce week-end, Pirelli va utiliser une ceinture de Kevlar — une fibre qui est plus résistante aux crevaisons — au lieu de l'acier sur les pneus arrière.

À compter du Grand Prix de la Hongrie, le 28 juillet, le fabricant italien reviendra au type de pneus de 2012 jumelé aux composés chimiques de cette saison.

PLUS:pc