NOUVELLES

Complot terroriste en C.-B. : Amanda Korody aurait eu des troubles de santé mentale

05/07/2013 06:31 EDT | Actualisé 04/09/2013 05:12 EDT

D'anciens amis d'un des suspects dans l'affaire du complot présumé d'attaque à l'explosif durant les festivités du 1e  juillet à Victoria, en Colombie-Britannique, soutiennent qu'Amanda Korody aurait des problèmes de santé mentale depuis des années.

Alors que beaucoup d'informations circulent sur son petit ami et présumé complice, John Nuttal, le mystère entourant Amanda Korody reste difficile à percer.

Whitney Harte a rencontré Amanda Korody à l'école secondaire. Les dernières nouvelles qu'elle en a eues remontent à il y a cinq ans. Mme Harte rapporte que Amanda Korody était une femme intelligente et créative qui, néanmoins, luttait avec quelques démons.

Amanda Korody lui a confié avoir été adoptée. Mme Harte savait aussi qu'elle recevait des traitements pour de l'anxiété. Amanda Korody en parlait sur un blogue qu'elle a tenu durant plusieurs mois en 2005.

L'ancienne collègue de classe d'Amanda Korody estime que celle-ci semblait changer de personnalité et de goûts selon les personnes qu'elle fréquentait. Ses amis s'inquiétaient aussi de ses problèmes de consommation d'alcool et de drogue.

Un autre ami, Jeffrey Rossetto, a rencontré l'accusée il y a 12 ou 13 ans à Saint Catherines en Ontario. Il était, lui aussi, inquiet de sa santé mentale et considère fausses les allégations d'extrémisme islamiste qui ont été faites à son endroit.


PLUS:rc