NOUVELLES

Cinq généraux mexicains soupçonnés de collaborer avec un cartel sont libérés

05/07/2013 07:04 EDT | Actualisé 04/09/2013 05:12 EDT

MEXICO - Cinq généraux mexicains qui avaient été emprisonnés parce qu'on les soupçonnait de collaborer aux activités d'un cartel de narcotraficants ont été libérés de prison quand les procureurs fédéraux ont abandonné les accusations contre eux, faute de preuves.

Il s'agit de la plus récente enquête lancée contre des officiers de l'armée à s'effondrer après avoir été initiée sous le régime de l'ancien président Felipe Calderon.

Le juge Raul Valerio Ramirez a ordonné la remise en liberté immédiate des cinq hommes, qui étaient détenus dans un pénitencier à sécurité maximum depuis leur arrestation l'an dernier.

Les généraux étaient soupçonnés de protéger le cartel Beltran Leyva.

Le procureur fédéral antidrogues Rodrigo Archundia Barrientos a décidé d'abandonner les accusations qui pesaient contre les cinq hommes après avoir conclu que le seul témoignage de deux informateurs était insuffisant.

Un autre homme arrêté en même temps que les cinq généraux, l'ancien ministre adjoint de la Défense Tomas Angeles Dauahare, avait été libéré en avril.

Le témoignage d'un de ces deux informateurs avait également mené à l'incarcération du présumé narcotraficant Noe Ramirez Mandujano. Ce dernier a été libéré en avril, quand un juge a conclu que l'informateur avait menti et que les procureurs avaient vraisemblablement fabriqué des preuves.

PLUS:pc